Le duo était la seule formation musicale au Québec qui pouvait se vanter de faire une tournée cet été… dans les ciné-parcs ! L’idée semblait saugrenue quand elle a été annoncée il y a un peu plus d’un mois. Or, la tournée des ciné-parcs de 2Frères a poussé d’autres artistes et producteurs à les imiter. Entrevue avec Érik et Sonny Caouette.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Érik Caouette habite à Sainte-Césaire. Son frère Sonny vit à Sherbrooke. Entre les deux, en marge de l’autoroute 10, il y a le ciné-parc Orford, où 2Frères se produira en septembre.

L’idée de faire la tournée des ciné-parcs vient de l’imprésario de 2Frères. Elle a plu aux frères Caouette, mais surtout à Sonny.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Sonny Caouette

Je suis un fan des ciné-parcs. Je vais au ciné-parc régulièrement avec ma fille. J’y vais même parfois tout seul.

Sonny Caouette

Un concept imité

Quand la tournée des ciné-parcs de 2Frères a été annoncée le 22 avril dernier, le projet semblait farfelu. Elle l’est moins aujourd’hui avec la réouverture des ciné-parcs autorisée par le gouvernement de François Legault et avec la tournée Musiparc, annoncée jeudi dernier par Gestev et Musicor Spectacles.

Il y a 100 spectacles au programme de Musiparc dans cinq villes de la province (Bromont, Mercier, Québec, Mirabel, Gatineau). Le public a rendez-vous dans des lieux extérieurs (notamment les terrains d’anciens cinéparcs) qui peuvent accueillir jusqu’à 350 voitures. À travers leur pare-brise, les gens pourront voir notamment Marc Dupré, Bleu Jeans Bleu, Brigitte Boisjoli, France D’Amour, Kaïn, The Lost Fingers, Guylaine Tanguay, Dany  Bédar, Ludovick Bourgeois, Marc Hervieux et Laurence Jalbert.

Les spectateurs seront en « mini-confinement chacun dans sa voiture », illustre Érik Caouette.

« C’est beaucoup de travail pour s’assurer que nous sommes dans les règles », souligne-t-il.

Les règles sanitaires pourraient toutefois encore changer, en fonction de l’évolution de la pandémie. Le mot d’ordre ? Adaptation. « La mise en scène va se faire en faisant le spectacle, indique Érik. On va dire aux gens qu’on s’amuse avec un nouveau concept. »

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Érik Caouette

Comme les gens seront dans leur voiture, on ne sait pas quel genre de contact on va avoir avec eux. Mais ils pourront communiquer avec nous sur scène par l'entremise de leur téléphone mobile. Ce sera interactif.

Érik Caouette

Chose certaine, le spectacle sera acoustique, comme la série intime Déplogué, que 2Frères a présentée partout en province en marge de sa tournée régulière.

Et les répétitions ? Il y en a déjà eu une au ciné-parc Orford pour l’émission spéciale d’En direct de l’univers pour la fête des Mères. « C’était un bon test et c’était un moment touchant », dit Sonny.

Depuis le début du Grand Confinement, Sonny et Érik Caouette ne se sont vus que trois fois et c’était essentiellement pour des raisons professionnelles.

2Frères a lancé son troisième album le 21 février, moins d’un mois avant le début du Grand Confinement. « Nous n’avons fait que cinq spectacles avant la COVID-19. Techniquement, le spectacle devrait être rodé actuellement. Là, tout est à recommencer. Depuis deux mois, je fais beaucoup de musique, mais pas du 2Frères », raconte Érik.

« Cette semaine, j’étais sur la route et j’en ai profité pour réécouter l’album À tous les vents. Je chantais dans mon auto », raconte Sonny.

Le confinement a permis à 2Frères de jouir d’un repos bien mérité. « Cela nous a permis de tirer la plogue pour vrai, chose que nous n’avions pas faite depuis nos débuts, dit Érik Caouette. Depuis que le premier album a décollé, nous n’avons pas pu passer beaucoup de temps en famille. C’était rendu difficile de pouvoir se reposer… raconte-t-il. J’ai une maison à la campagne à Saint-Césaire et je n’avais jamais pris le temps d’aménager mon terrain. J’ai fait mes platebandes. Nous en avons profité pour nous équiper en termes de studio maison pour être plus indépendants dans l’avenir. »

Les parents des frères Caouette ne sont pas loin, à Cowansville, alors que leurs deux grands-mères sont toujours dans leur ville natale, à Chapais. Quant à leurs deux filles respectives âgées de 8 ans, elles s’ennuient l’une de l’autre.

Érik peine à se souvenir « comment était la vie avant ».

Sonny ne regarde d’ailleurs plus la télévision de la même façon. « La distanciation sociale est tellement ancrée en moi… Quand j’écoute une série et que je vois des gens se faire des câlins, je dis : bien voyons, vous ne pouvez pas faire cela. »

La tournée des ciné-parcs de 2Frères s’amorcera à Mont-Tremblant (le 20 juin), puis se poursuivra au ciné-parc Belle Neige de Val-Morin (le 27 juin), à Saint-Félicien (le 25 juillet), à Chandler (le 14 août) et à Orford (le 9 septembre).

> Consultez le site de 2Frères

2Frères et de nombreux autres artistes participeront aussi à la série Musiparc.

> Consultez le site de Musiparc