Radio-Canada a dévoilé mercredi ses Révélations 2020, et avec l’ajout d’une nouvelle catégorie Rap, ce sont maintenant cinq artistes qui se retrouvent propulsés plutôt que quatre.

Josée Lapointe Josée Lapointe
La Presse

« Il était temps pour nous de reconnaître l’importance de ce style musical en lui donnant la place qui lui est due et permettre ainsi à un jeune artiste de prendre son essor et de se démarquer dans ce genre musical », a déclaré dans un communiqué Caroline Jamet, directrice générale Radio, Audio et Grand Montréal.

Le premier rappeur à se retrouver parmi les Révélations Radio-Canada est donc Raccoon City, alias Shamyr Daléus-Louis. Le jeune artiste d’origine haïtienne, qui s’est démarqué dans le circuit du battle rap, a lancé l’automne dernier deux albums, un EP en septembre, puis un premier long, Gentil pour un noir, en novembre.

« Sa vibe haïtienne aux échos de diaspora, son flow américain et son raffinement textuel européen y culminent en une onde de choc colorée et puissante », peut-on lire à son propos dans le communiqué de Radio-Canada. « Jeux de mots, allitérations, homonymies, doubles sens : le jeune rappeur sait valoriser et faire vibrer le verbe. C’est vraiment à ce chapitre que le “Black hipster” montréalais se distingue de bon nombre de ses pairs québécois », disait aussi dans La Presse le critique Charle-Éric Blais Poulin lors de la sortie de Gentil pour un Noir.

> Lisez la critique de Gentil pour un Noir

Dans la catégorie Chanson, c’est la colorée et dynamique bande de Clay and Friends qui a été choisie. Profondément montréalais, le quintette mené par Mike Clay chante en anglais et en français, mixe les styles et a fait danser bien du monde un peu partout au Canada et en Europe depuis sa formation en 2015.

En Musique du monde, Radio-Canada a choisi Mateo, jeune chanteur d’origine colombienne « qui transforme l’image de la musique latine en s’inspirant du rock, de la salsa et du folklore musical de son pays d’origine ». L’auteur-compositeur, qui s’est installé à Montréal à l’âge de 19 ans, a fait ses premiers pas au sein du groupe orchestral Lengaïa Salsa Brava, et a lancé le 14 février un premier microalbum intitulé Vengo de Frente.

La violoniste Isabella d’Éloize Perron, « dont la présence sur scène est époustouflante, qui se distingue par sa grande maturité et son intelligence musicales et par sa personnalité unique », a été choisie dans la catégorie Musique classique.

Finalement c’est Carl Mayotte, joueur de guitare basse et explorateur musical, qui a déjà plusieurs albums à son actif, d’abord avec le trio Nouvelle R puis avec le Carl Mayotte Fusion Quintette, qui sera la Révélation Jazz.