La Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique a annoncé qu’elle allait payer les créateurs de musique qui présentent des concerts en direct sur Facebook et sur sa filiale Instragram.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

Le conseil d’administration et l’équipe de direction de la SOCAN ont en effet approuvé qu’une partie des revenus de licence collectés auprès de Facebook soient redistribués aux artistes qui se produisent en direct sur les plateformes internet du géant américain. Dans le cadre d’un programme baptisé Encore !, la SOCAN assure qu’environ 200 000 $ seront alloués chaque trimestre pendant la durée de la période de confinement au Canada.

« Bon nombre de nos membres sont là pour leurs admirateurs en présentant des concerts en ligne afin d’unir le public et continuer de faire exister leurs projets, a déclaré dans un communiqué la chef de la direction par intérim de la SOCAN Jennifer Brown. C’est donc une simple question d’équité qu’ils soient payés pour leur généreux travail grâce à notre programme Encore ! »

Les créateurs devront toutefois satisfaire quelques conditions pour pouvoir réclamer un paiement pour un concert présenté sur Facebook ou Instagram, notamment avoir présenté au moins 10 chansons ou compositions ou une prestation d’au moins 30 minutes entre le 15 mars 2020 et le 7 mars 2021. Aussi, au moins 100 personnes devront avoir vu l’événement en direct.

Alors que les prestations en direct sur les réseaux sociaux ne génèrent que quelques dollars en redevances pour les créateurs, la SOCAN assure que chaque concert sera admissible à un paiement totalisant 150 $ — les parts seront versées à tous les ayants droit de la musique qui a été jouée.

En plus de Facebook et Instagram, la SOCAN a indiqué vouloir éventuellement ajouter d’autres plateformes de diffusion web au programme Encore !