Barr Brothers a dévoilé deux nouvelles chansons coécrites et enregistrées par Brad Barr, Andrew Barr et Sarah Pagé. L’une est une improvisation aux accents psychédéliques, l’autre un morceau folk orchestral aux racines dylaniennes.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Red Moth Solar Companion débute sur des sonorités cosmiques avant de laisser la place à une guitare électrique qui, pendant près de quatre minutes, guidera un « voyage patient à travers le cœur d’une étoile », selon Brad Barr. La description colle. Ce morceau aérien, improvisé en studio, évoque aussi le début des années 1970, époque de solos interstellaires.

Saint Cecilia — le titre est inspiré de Cécile de Rome, dite Sainte Cécile, patronne des musiciens — va dans une direction totalement opposée : complainte enracinée dans le folk, la chanson mise sur des chœurs, un mélange de guitares et du violon. Brad Barr admet clairement que ce morceau ressemble à du Bob Dylan. « [Il] rappelle Blonde On Blonde », dit-il, faisant référence au célèbre album double du poète folk.

Ces deux morceaux, disponibles dès maintenant sur toutes les plateformes, sont les premières nouvelles chansons dévoilées par Barr Brothers depuis la parution de son album Queen Of the Breakers, en 2017.