Même si Damien Robitaille chante « sous ton sapin/je vais attendre/ouvre-moi le 25 décembre », on vous conseille de tendre l’oreille au disque Bientôt ce sera Noël dès maintenant.

Philippe Beauchemin Philippe Beauchemin
La Presse

Sourire assuré avant de partir pour le défilé du père Noël (« Vite on court au centre-ville/là où le cortège défile/la foule remplit les trottoirs/pour voir la star du pôle Nord »), avant d’aller courir les magasins (« Dans mon cœur, un coup d’éclat/quand je t’ai vue au centre d’achats/derrière ta station d’emballage »), avant de décorer le sapin (« Posons tous les ornements avec soin/comme si c’était la dernière fois ») et en attendant la visite qui se fait attendre (« ll faut qu’on en profite ma belle/viens danser sous le gui/et ce s’ra une sainte Nuit »).

IMAGE FOURNIE PAR AUDIOGRAM

Pochette de l’album Bientôt ce sera Noël

Extrait de Jésus est né

0:00
 
0:00
 

Réalisé par Carl Bastien, cet album sans prétention aux accents pop, rétro, R&B, swing et folk propose des chansonnettes simples menées par la voix réconfortante de Damien Robitaille.

Sur les 10 compositions, on compte quelques reprises (notamment Cloches de Noël, tirée des cahiers de La bonne chanson, et Jésus est né, composée vers le milieu du XVIIe siècle), de même que trois titres en anglais, dont deux sur le thème de la solitude (Christmas Anyway  – texte de Jay Neilson – et Christmas In Prison – de l’auteur folk américain John Prine) qui nous rappellent que l’important, dans le temps des Fêtes, c’est d’être entouré de ceux qu’on aime.

★★★

Chanson, Bientôt ce sera Noël, Damien Robitaille, Audiogram