Punk, The Clash l’était. Joe Strummer et sa bande étaient toutefois bien plus que ça : reggae, rockabilly, rock’n’roll, ska, presque jazz, son mythique album London Calling voit large. Avec brio.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Sous la direction d’Alejandro Escovedo, une cinquantaine de musiciens d’ailleurs et d’ici souligneront le 40e anniversaire de la parution de cet album double à l’influence tentaculaire.

La liste d’invités locaux se lit comme une petite histoire d’aujourd’hui et d’hier de la scène montréalaise avec, entre autres, Tim Kingsbury (Arcade Fire), Dan Boeckner (Wolf Parade, etc.), Paul Cargnello, Howard Billerman, Lesbians on Ecstasy, Slaves on Dope, The Nils et Asexuals…

Concert unique pour un album qui l’est tout autant.

Au Théâtre Corona, le 6 décembre, 19 h 30