Chaque année, après le changement d’heure automnal, une légère déprime peut s’installer. Le coucher de soleil hâtif mine notre moral, et le point culminant de ce malaise serait le troisième lundi de janvier, où le peu de luminosité est combiné au blues d’après-Noël.

La Presse

C’est ainsi que La nuit de la déprime est née, il y a déjà huit ans, en France. Le concept sera repris pour la première fois au Québec, le 20 janvier, au Théâtre St-Denis.

Pour l’occasion, des artistes se retrouveront sur scène pour interpréter les chansons et les textes les plus nostalgiques, les plus tristes du répertoire.

Animée par Christian Bégin, la soirée mettra en vedette Marie-Thérèse Fortin, France Castel, Shirley Théroux, Alex Perron, Jean-Sébastien Girard, Antoine Gratton, Pierre Brassard, Isabelle Boulay, Élise Guilbault, Patrice Michaud, Les Denis Drolet, Guylaine Tanguay, Michel Rivard, Yann Perreau, Mélissa Bédard et Eve Landry.