Deux ans et demi après le fort joli Avant la mort des fleurs cueillies, Mat Vezio (ex-Mille Monarques) pose un Garde-fou de neuf pièces qui sécurise sa place parmi les plus dignes représentants de la scène folk québécoise.

Charles-Éric Blais-Poulin Charles-Éric Blais-Poulin
La Presse

Ce sont d’abord les cordes qui cristallisent les émotions et qui charment : À côté, avec Laurence Anne, superpose des guitares triturées et des cordes frottées, celles-là arrangées par Guido del Fabbro.

Les mots se dévoilent dans un deuxième temps, sur une chanson comme Héroïne, lettre à un ami toxicomane. « Les yeux bleus ouverts à demi, prêt à shooter, mais le soleil s’rend pas comme ça », expose-t-il, joint par les voix d’Amylie et de Sarah Bourdon.

Puis, des cuivres viennent en renfort sur Marjorie Kelly, hommage pop et champ gauche à Miss Canada… 1951.

0:00
 
0:00
 

Les chanteuses Laura Cahen (Nos visages canons) et Elisapie (Tu ne sais pas comment le son voyage) sont aussi du nombre. Cet effort collectif a été coordonné par Navet Confit, garant d’une facture artisanale et économe. Un album inspiré.

IMAGE FOURNIE PAR SIMONE RECORDS

Garde-fou, de Mat Vezio

★★★★

Folk. Garde-fou. Mat Vezio. Simone Records.