On ne trouve plus facilement les mots pour parler de Philippe Katerine qui, ces 20 dernières années, est passé du dandy précieux aux idées morbides au beauf troisième degré.

La Presse

Lui, par contre, ne mâche pas ses mots, qu’il chantonne toujours de son incomparable voix de fausset.

Le revoilà donc qui annonce son nouvel album, Confessions, à paraître le 8 novembre, en dévoilant un clip qui fusionne trois chansons : 88 % (dénonciation parodique de l’homophobie), Blond (où il question de racisme) et Bonhommes, où il avoue ce qu’on sait depuis toujours : il est une entité venue d’ailleurs pour nous observer, nous, les humains.

Ce qu’il voit n’est pas toujours joli, mais on en sourit. Notons les collaborations de Lomepal et de Gérard Depardieu sur les deux premières pièces respectivement. — Alexandre Vigneault