Une des grandes figures du rap vient d’orchestrer son retour inattendu. Un retour à la Beyoncé (qui ne prend simplement plus la peine d’annoncer la sortie de ses albums). La rappeuse aux cinq prix Grammy Missy Elliott a fait paraître hier un mini-album surprise.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Iconology est son premier opus depuis 14 ans. Et si vous vous dites que Missy Elliott, dont la carrière a débuté dans les années 90, risque d’être un peu dépassée en 2019, détrompez-vous. 

À 48 ans, « Misdemeanor » ne s’est pas accrochée aux sons hip-hop qu’elle a participé à populariser il y a deux décennies. Accrocheur et au goût du jour, le mini-album de cinq chansons (dont une reprise a cappella) ne devrait pas faire perdre à Missy Elliott son titre d’icône du rap. 

Elliott, Timbaland et Wili Hendrix signent la réalisation, où se côtoient rap et R&B. « #ThrowItBack [Retournons] à une époque où la musique nous faisait du bien et nous donnait envie de danser ! », a tweeté jeudi la rappeuse, en référence à la première chanson de l’album. 

Throw It Back, dont le vidéoclip (coloré et amusant) est également sorti hier, présente un son bien actuel, tirant vers le trap, avec une basse omniprésente. 

Si une maladie auto-immune et incurable (maladie de Basedow) l’a beaucoup ralentie depuis la fin des années 2000, on a récemment pu entendre Missy Elliott collaborer avec Katy Perry, Fall Out Boy et Ariana Grande. Mais elle n’avait offert presque aucune nouveauté depuis 2005. 

En juillet dernier, elle est devenue la première femme dans le monde du rap à être admise au Songwriters Hall of Fame. MTV a annoncé cette semaine que Missy Elliott recevrait le Michael Jackson Video Vanguard Award. Elle performera sur scène lors de la cérémonie annuelle de célébration de la musique.