Les coauteurs du tube Dark Horse de Katy Perry, condamnés à payer 2,78 millions à l’artiste de rap chrétien Marcus Gray pour avoir plagié une de ses chansons, ne mâchent pas leurs mots pour dénoncer l’issue de cette affaire.

Frédéric Murphy Frédéric Murphy
La Presse

Les fabricants de hits Dr. Luke et Max Martin, le rappeur Juicy J, Cirkut et la parolière Sarah Hudson ont dénoncé comme une « parodie de justice » le verdict rendu par un jury de Los Angeles la semaine dernière.

Le seul point commun entre les deux œuvres « est la répétition d’une alternance régulière de do et de si, qui n’est pas protégée par les droits d’auteur », a martelé l’avocat des coauteurs dans une déclaration transmise à Billboard. Ils ont promis de se battre sur tous les fronts pour réparer cette « injustice ».

Selon des observateurs, cette cause pourrait favoriser une multiplication des recours du même type, car elle facilite la preuve que les plagiaires ont pu avoir accès à l’œuvre originale, à l’ère de l’écoute en continu.

Sources : Billboard et Associated Press