Native de Chicago, Jamila Woods est diplômée de la prestigieuse Université Brown, où elle a approfondi ses connaissances sur ses origines africaines, l’identité noire, l’afro-féminisme. Parallèlement à ses études, le chant, la musique urbaine.

Alain Brunet Alain Brunet
La Presse

Ils sont nombreux à avoir découvert la chanteuse en tant que collaboratrice à l’album Coloring Book de Chance the Rapper, suivi rapidement de l’album solo HEAVN.

Voici le second chapitre. Legacy ! Legacy ! est la preuve irréfutable de son talent. Chaque piste met en relief un artiste légendaire de la culture noire, sauf exception : Betty Davis, Zora Neale Hurston, James Baldwin, Miles Davis, Sun Râ, Muddy Waters, Jean-Michel Basquiat, etc.

Ces hommages servent de prisme aux visions sociopolitique et sociohistorique de la parolière sur son africanité ressentie et vécue en Amérique.

IMAGE FOURNIE PAR JAGJAGUWAR

Legacy ! Legacy !, de Jamila Woods

Ce prolongement artistique de sa vie intellectuelle aurait pu être un pamphlet austère au service d’une posture idéologique.

Il n’en est rien : cet excellent album allie l’engagement de la chanteuse à ses indéniables qualités artistiques.

Les saveurs jazzy soul des arrangements, la qualité exceptionnelle du beatmaking, de l’exécution instrumentale et des collaborations (Saba, The Mind, Nitty Scott, etc.), la force du groove et les inflexions de la chanteuse sont autant de facteurs pour conclure à un grand cru.

★★★★ R & B/soul. Legacy ! Legacy ! Jamila Woods. Jagjaguwar.