• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • Serge Fiori, seul ensemble: jouer dans les chansons d'Harmonium 
Source ID:6a21e7cca03f39378b3889d2125c8966; App Source:StoryBuilder

Serge Fiori, seul ensemble: jouer dans les chansons d'Harmonium

Serge Fiori et Louis-Jean Cormier... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Serge Fiori et Louis-Jean Cormier

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Josée Lapointe

Serge Fiori et Louis-Jean Cormier ont fait écouter hier des extraits des chansons qui seront utilisées par le Cirque Éloize dans le spectacle Serge Fiori, seul ensemble à compter du mois de mars. Un travail magistral de réalisation à partir des pistes originales, qui donne aux pièces du chanteur d'Harmonium encore plus de profondeur et de liberté.

Différentes couleurs

Dix-sept chansons ont été choisies pour faire partie de Serge Fiori, seul ensemble, et après deux mois et demi de travail, 11 d'entre elles sont prêtes. «Il y avait des incontournables et d'autres sur lesquelles tout le monde s'entendait», raconte Louis-Jean Cormier. «Et certaines que j'étais pas capable!», ajoute Serge Fiori. Une fois le tri fait, ils ont commencé à entrer dans le coeur de chaque chanson. «Au début, on est allés avec un instinct musical, raconte Fiori. Une fois que tu as fait le premier pas, ça débloque, tu comprends un autre sens et tu veux développer.» La spontanéité a été une bonne manière de procéder, ajoute Louis-Jean Cormier, le maître d'oeuvre du projet. «Ça fait qu'on pitche des couleurs qui nous surprennent. C'est un répertoire rempli de trésors et de surprises», dit le chanteur. Le plus difficile? Faire passer la durée de Comme un sage de 12 à 6 minutes. «Ç'a été ma grosse peine, dit Fiori. Mais le résultat est intéressant. C'est la même chanson, mais ce n'est plus la même.»

Dans la tête de Fiori

C'est avec la chanson Vert que s'ouvrira le spectacle. «On a travaillé à partir du multipiste des années 70, mais en changeant l'habitat sonore», explique Louis-Jean Cormier. Selon les chansons choisies, des instruments ont été ajoutés - joués par Louis-Jean et ses collègues Guillaume Chartrain et Alex McMahon. Quand c'était possible, certaines pistes ont été enlevées et remplacées par d'autres, mais le jeu entre le passé et le présent a été constant - encore hier en écoutant les extraits, Louis-Jean Cormier et Serge Fiori échangeaient des commentaires sur des détails à modifier. «Quand tu réalises un album acoustique, tu entends des sons dans ta tête que tu ne peux pas faire, lance Serge Fiori, heureux comme un enfant le matin de Noël. Là, on se paie la traite. C'est comme un rêve.» Cormier confirme: «C'est comme si on était dans la tête de Fiori.»

Naturel

Jouer dans le précieux répertoire d'Harmonium n'a pas intimidé outre mesure Louis-Jean Cormier. «Ce qui aurait été intimidant, c'était si on avait été en train de manquer de respect ou de dénaturer les chansons au point d'ébranler un monument.» Ce qui n'est pas le cas, a-t-on pu constater. Et puis le regard bienveillant et émerveillé de Serge Fiori, qui leur avait donné carte blanche, était toujours là. «Dans l'écriture et l'originalité d'une toune, il y a de la place», dit-il. Tout au long de l'après-midi, la complicité entre les deux hommes a été palpable, et leur rencontre artistique semble avoir été tout à fait naturelle. «Il y a différentes écoles musicales, souligne Serge Fiori. Moi, c'est ma démarche: je chante naturel, je chante comme je parle, et Louis-Jean a cette recherche du naturel. C'est là qu'on se rejoint. Je n'aurais pas fait ce projet avec n'importe qui. Sans porter de jugement! Mais il y a une connexion.»

Le spectacle Serge Fiori, seul ensemble sera présenté au Théâtre St-Denis à compter du 6 mars.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer