Un nouveau concours de talents est né au Québec cet automne: Québec en scène, dont la finale aura lieu dimanche soir au Club Soda.

Il a attiré pas moins de 612 participants. «Je ne suis pas surpris par ce nombre, dit l'instigateur de Québec en scène, William Plamondon. Je sais que les artistes ont besoin de visibilité et que c'est difficile pour eux de s'exprimer.»

Cette visibilité, elle se fait d'abord sur le site web de l'événement, où toutes les vidéos des participants pouvaient être regardées. On a ensuite sélectionné 15 finalistes pour chacune des trois finales régionales, qui ont eu lieu à Québec, Montréal et Gatineau. Cette sélection s'est faite à partir d'un vote du public (20 %) et d'un jury (80 %), sur la base de ces vidéos.

Chaque finale était par ailleurs divisée en trois catégories: cinq artistes en chant, cinq en danse et cinq en variété.

«C'est le premier concours où tous les types d'artistes peuvent participer», dit William Plamondon, qui déplore que plusieurs grands concours établis, particulièrement en chant, «refusent 99 % des gens» qui s'inscrivent. «Nous, on prend tout le monde. C'est vraiment inclusif.»

Il n'y a donc pas de limite d'âge ou de barrières géographiques, précise l'organisateur, qui a été surpris par le niveau de talent des artistes lors des finales régionales. «Certains étaient vraiment exceptionnels. J'ai hâte de montrer ça à tout le monde dimanche.» On pourra donc y voir les neuf gagnants issus des finales régionales, et c'est un jury de neuf personnes qui déterminera le vainqueur de chacune des trois catégories. Les gagnants se partageront 30 000 $ en prix divers.

«Cette année était une année exploratoire, dit William Plamondon. On a regardé, on a évalué, il y aura sûrement des modifications, mais nous reviendrons l'an prochain, c'est certain.»