Le chanteur italien Paolo Conte a ouvert vendredi la 52e édition du Festival de jazz de Montreux, qui a rendu hommage au producteur et compositeur américain Quincy Jones à l'occasion de son 85e anniversaire, a constaté un journaliste de l'Agence France-Presse (AFP).

Publié le 29 juin 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Paolo Conte, 81 ans, qui ne s'était pas produit à Montreux depuis 2013, a ouvert sur la scène du Stravinski en interprétant notamment Come Di.

Au programme de cette soirée inaugurale figuraient également le chanteur pop français Etienne Daho et l'Américain John Cale, fondateur avec Lou Reed de Velvet Underground.

« Montreux, c'est la Rolls-Royce des festivals », a lancé Quincy Jones, au moment de recevoir la médaille d'honneur de la ville de Montreux.

« Montreux, je t'aime », a ajouté en français l'ancien producteur de Michael Jackson, dont la fidélité au festival créé en 1967 par le Suisse Claud Nobs « ne s'est jamais démentie », a souligné Mathieu Jaton, le successeur de M. Nobs.

Trompettiste, compositeur, arrangeur, Quincy Jones, a collaboré avec de nombreux grands noms de la musique américaine, tels Barbra Streisand, Frank Sinatra et Tony Bennett.

Producteur de trois albums de Michael Jackson, dont l'extraordinaire succès Thriller, l'Américain a marqué l'histoire du Festival de Montreux en étant coproducteur des éditions de 1991 à 1993 et en s'y produisant à de nombreuses reprises.

Jusqu'au 14 juillet, 380 concerts - dont 250 gratuits - sont proposés sur les bords du Léman.

Les genres musicaux les plus décoiffants seront à l'honneur avec notamment Deep Purple, Van Morrison, Iggy Pop et Hollywood Vampires, la formation de Johnny Depp et Alice Cooper.

Ont également été invités pour la première fois à Montreux la vedette rock australienne Nick Cave et l'Américain Jack White, connu pour sa chanson rock culte Seven Nation Army.

Charlotte Gainsbourg fera quant à elle son retour à Montreux, avec son cinquième album. D'autres Françaises seront à l'affiche : Juliette Armanet et le duo Brigitte.

Côté jazz, blues, soul et funk, Montreux accueillera Gregory Porter, dont le dernier disque est un hommage à son père spirituel, Nat King Cole, mais aussi la légende absolue de la basse Stanley Clarke, le « bluesman de la Louisiane » Kenny Neal et une série d'autres noms, parmi lesquels Chick Corea, Brad Mehldau, Carla Bley, Jason Moran, Cory Henry et le Brésilien Gilberto Gil.

Le groupe britannique Jamiroquai refermera la programmation le 14 juillet.