Source ID:48beabb9-d490-46ef-a575-5524b51c722b; App Source:alfamedia

Damien Robitaille: remixer ma vie

Damien Robitaille nous parle des chansons qui font... (photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Damien Robitaille nous parle des chansons qui font vibrer sa vie.

photo IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Josée Lapointe

Chaque semaine, un musicien parle des chansons qui ont bercé sa vie. Cette semaine: Damien Robitaille.

Quelle est la première chanson que vous avez interprété en public?

«J'ai interprété mes premières tounes dans des concours de chant. J'avais 7 ans et je faisais des pièces de La bonne chanson : Partons, la mer est belle et compagnie. Mais si je pense à ma première toune pop, c'est Goodbye Yellow Brick Road, que j'ai faite dans un karaoké à l'école! C'était la première fois que je faisais un vrai show, avec le public qui applaudissait. Avant ça, je chantais dans mon sous-sol avec ma guitare, j'étais trop gêné. C'est vraiment la fois où ça a brisé la glace.»

Quel artiste vous a le plus impressionné sur scène?

Radiohead

«En 2001, je les ai vus en spectacle à Barrie, Ontario. C'était la tournée de Kid A et Amnesiac. C'était impressionnant, les lumières, les tounes que je connaissais toutes par coeur. J'écoutais ça tout le temps à l'époque. Aussi, il y a quelques années à Nuits d'Afrique, j'ai vu le groupe cubain Orquesta Aragón et c'était super. J'aime quand ça bouge sur la scène. J'aime quand le monde a le feu, comme Yann Perreau ou Antoine Gratton.»

Quelle est votre chanson de feu de camp?

Long Gone Lonesome Blues, de Hank Williams

«Celle-là, c'est ma spécialité. Il y a eu une époque, pendant deux ou trois ans, où j'écoutais juste du Hank Williams. Il a une place spéciale dans mon coeur. Toutes ses tounes, c'est des affaires de peine d'amour... Dans celle-ci, il y a un petit yoodle, et j'adore le yoodle. Quand il est bien amené, comme dans cette chanson, ça ne fait pas rire.»

Quel répertoire préférez-vous chanter sur scène?

Tout feu, tout flamme

«Cette chanson qui est sur mon plus récent disque a quelque chose de... libérateur. Des accords plus simples et moins nombreux. On laisse juste aller le train en marche, alors que j'ai des tounes où je dois me concentrer davantage. En ce moment, c'est Tout feu tout flamme, mais ça dépend aussi de la réaction de la foule. C'est vivant, un spectacle. Des soirs, c'est Au pays de la liberté: ça groove tellement que ça t'emmène à un autre niveau.»

Y a-t-il une chanson que vous auriez aimé écrire?

Raindrops Keep Fallin' on My Head

«Je n'ai pas le désir d'avoir écrit autre chose que mes chansons. Mais j'aspire à écrire des tounes aussi bonnes que celle-là. Les accords, la mélodie... elle est bonne en tabarnouche. Dancing Queen aussi, c'est malade ! Mes musiciens vont rire de moi, là... C'est que j'ai découvert ABBA dernièrement. Mais tout, les accords, les arrangements, la mélodie est incroyable. J'aime les chansons riches en harmonies, à plusieurs niveaux.»

Quelle est la chanson qui décrit le mieux la vie en tournée?

On the Road Again, de Willie Nelson

«Quand je l'écoute dans l'auto, elle me donne une émotion. "On the road again, I just can't wait to get on the road again, The life I love is makin' music with my friends", ça dit tout. Dans le country, il y a aussi cette chanson de Paul Brunelle, Bonjour mes amis, que je viens de découvrir. Ça représente bien la vie de tournée pour les Canadiens français. Quand tu prends la route, tu vas en Abitibi, en Acadie, en Gaspésie... J'ai fait des tournées au Canada aussi. Cette année, je suis allé jusqu'au Yukon. Là, tu te sens plus rock star, parce que tu y vas en avion!»




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer