Source ID:eab55a82-2479-4f06-8092-3fe60ad1d5a1; App Source:alfamedia

Dans les coulisses de l'ADISQ: une heure avec...

Erik et Sonny Caouette, de 2Frères, avant le gala de... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

Erik et Sonny Caouette, de 2Frères, avant le gala de l'ADISQ

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Dans la frénésie des préparatifs avant le gala de l'ADISQ, La Presse a partagé une heure de la journée de Klô Pelgag, d'Émile Bilodeau et de 2Frères.

2Frères

Avant le gala, nous nous sommes joints à Erik et Sonny Caouette, de 2Frères, alors qu'ils rencontraient des représentants de l'ADISQ. Cette année, en plus de leurs sélections, on a demandé au duo de remettre le prix pour l'album de l'année - adulte contemporain. Sur scène, Philippe Brach, Vincent Vallières, Marie-Ève Janvier et d'autres artistes chargés de distribuer des statuettes hier ont été réunis pour un rapide tutoriel de remise de prix. «Ça me stresse plus que de gagner, avoue Erik. C'est une tribune qu'on nous donne, alors on voulait préparer un petit quelque chose, un petit message pour revenir sur les événements des dernières semaines.» Les frères étaient bien conscients que le fait d'aborder le sujet représentait un «terrain glissant», mais ils tenaient absolument à «passer le message, de façon humoristique, pour dénoncer ces actes-là qui ont été commis par des hommes en situation de pouvoir». Le groupe 2Frères lance le 10 novembre son nouvel album, une continuation du premier, qui sera «plus uniforme au niveau du son, plus mature au niveau des textes».

Klô Pelgag

Klô Pelgag ne s'attendait pas, tout juste avant d'entrer dans la salle Wilfrid-Pelletier, à ce que le prix d'auteur-compositeur de l'année s'ajoute à sa récolte qui s'était déjà bien amorcée avec deux Félix lors du Premier gala de l'ADISQ. En coulisse, la Gaspésienne ne se sentait pas plus fébrile qu'avant tous ses autres spectacles. «C'est un autre contexte de jeu, mais ça permet que les gens découvrent que j'existe.» Toujours souriante, dans sa robe rouge ornée de sushis, Klô «trouve extraordinaire qu'un projet comme le [sien] arrive à entrer dans la machine», cette industrie de plus en plus «prête pour faire preuve d'ouverture». Juste avant de se lancer sur le tapis rouge, en direction de la cérémonie qui la couronnerait reine du 39e gala de l'ADISQ, la porte-parole des prochaines Francouvertes s'est entre autres prononcée sur les récents événements dans le milieu artistique. «Il faut faire attention en tant qu'artiste, a-t-elle affirmé. Plusieurs se sont prononcés, ont la même opinion que moi, et je ne veux pas me mettre à l'avant et faire mon autopromotion avec ce qui est triste pour d'autres.»

Émile Bilodeau

C'était une première présence à l'ADISQ pour le jeune Émile Bilodeau, gagnant du Félix de la révélation de l'année. «Grosse journée, très grosse journée», a-t-il lâché avant de monter sur scène, guitare à l'épaule, durant la générale technique du gala. L'auteur-compositeur-interprète de 21 ans a été invité à chanter lors de l'événement avant même d'apprendre qu'il était nommé. Vers 14h, nous l'avons rejoint alors qu'il répétait son numéro avec Patrice Michaud pour la première fois. «Mais ça [la performance], ça ne me stresse pas du tout. C'est vraiment l'attente des résultats qui me stresse le plus!», nous a confié le jeune chansonnier, qui décrivait sa simple présence au gala comme «un rêve réalisé».




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer