Début d'année très occupé pour Louis-Jean Cormier, qui reprend jusqu'à la fin du mois de mai sa tournée solo Les passages secrets entreprise l'automne dernier, et dans laquelle il chante ses chansons seul avec sa guitare électrique.

Josée Lapointe LA PRESSE

Il promènera ce spectacle intime un peu partout au Québec, dont un arrêt à Montréal les 7 et 8 avril au théâtre Fairmount, dans le Mile End.

L'auteur-compositeur-interprète fera aussi un saut en France et en Suisse en mars, cette fois avec son spectacle Les grandes artères - le disque est sorti en France en août dernier avec la jeune étiquette Yotanka.

Il le présentera cinq fois, entre autres à Paris, à Genève et à Lyon.