• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Une chanteuse ukrainienne appelle l'Amérique «à l'aide» 
Source ID:; App Source:

Une chanteuse ukrainienne appelle l'Amérique «à l'aide»

Rouslana a reçu un prix mercredi à Washington.... (Photo: Reuters)

Agrandir

Rouslana a reçu un prix mercredi à Washington.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Ukraine
Ukraine

Née en novembre de la volte-face du pouvoir, qui a renoncé à un rapprochement avec l'UE pour signer un accord avec Moscou, la contestation ukrainienne s'est depuis muée en révolte contre le président Ianoukovitch. Une crise qui plonge l'Ukraine au bord de la guerre civile, alors que les affrontements entre opposants et forces de l'ordre ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. »

Agence France-Presse
Washington

La pop star ukrainienne Rouslana, lauréate de l'Eurovision et militante très active du Maïdan, a appelé mercredi les États-Unis «à l'aide» et le président Barack Obama à faire preuve de «courage» pour mettre fin aux actions russes dans son pays.

Distinguée pour son action lors d'un dîner de gala de l'Atlantic Council, un cercle de réflexion de Washington, la chanteuse a profité de l'assemblée prestigieuse de plus de 800 personnes pour lancer un vibrant appel en faveur de son pays, a constaté un journaliste de l'AFP.

«Citoyens du monde, je crie à l'aide (...) Poutine pose un défi à nous tous», a-t-elle lancé, les épaules recouvertes du drapeau ukrainien, devant le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, le chef militaire de l'OTAN, le général Philip Breedlove, ou encore la Première ministre lituanienne Laimdota Straujuma.

«Vous demandez souvent qui est le leader de l'Ukraine aujourd'hui, qui était le chef de Maïdan (le mouvement protestataire à Kiev qui a obtenu la fuite du président Viktor Ianoukovicth, ndlr). Eh bien, nous vous demandons, qui est le leader du monde aujourd'hui», a affirmé Rouslana.

«Voici mon appel à l'Amérique: monsieur le président Obama, les mots ne peuvent arrêter les chars. La guerre ne peut être stoppée qu'avec une action résolue. Soyez un chef, mettez fin à la guerre, aidez l'Ukraine à garder sa liberté», a-t-elle supplié sous les applaudissements de la salle.

«Ce n'est pas un problème de sanctions ou d'armes, c'est un problème de courage. Amérique, soyez forte», a-t-elle ajouté, jugeant que «l'Europe et le reste du monde suivront».

Kiev a mis mercredi ses forces armées en état d'alerte maximum pour tenter d'empêcher la propagation à de nouvelles régions de l'insurrection pro-russe qui ne cesse de s'étendre dans l'Est de l'Ukraine, et qui est selon les Occidentaux téléguidée par la Russie.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer