Source ID:488724; App Source:cedromItem

L'aventure olympique de Roch Voisine

Roch Voisine a commenté des matchs de hockey... (Photo: fournie par l'artiste)

Agrandir

Roch Voisine a commenté des matchs de hockey à la télévision française pendant les Jeux de Vancouver. «Ma mission était de rendre le hockey plus intéressant pour les Français.»

Photo: fournie par l'artiste

Caroline Rodgers
La Presse

Son nouveau disque, My Very Best, a beau sortir le 11 février, Roch Voisine s'emballe davantage pour les Jeux olympiques de Sotchi. Non sans raison: dans quelques jours, il s'envolera pour la ville russe dans le but d'interpréter Pour l'honneur, la chanson qu'il a dédiée à l'équipe olympique canadienne, sur place, devant les athlètes, à la Maison du Canada.

Comme beaucoup d'entre nous, Roch Voisine s'est intéressé aux JO pour la première fois en 1976, alors qu'ils se déroulaient à Montréal.

«C'est mon premier souvenir des Jeux, dit-il. Comme tout le monde, je me souviens de Nadia Comaneci. Plusieurs années plus tard, elle est venue à un de mes concerts et je l'ai rencontrée.»

Sportif, il s'intéresse toujours au hockey. Pendant les Jeux olympiques de Vancouver, il a même travaillé à titre de consultant pour France Télévisions.

«J'ai commenté des matchs de hockey, ainsi que les cérémonies d'ouverture et de fermeture. Ma mission était de rendre le hockey sur glace plus intéressant pour les Français. De plus, j'avais une chronique matinale dans laquelle je parlais du Canada et de sa culture.»

Un déclic, puis un coup de pouce

Living Out My Dreams, la version anglaise de Pour l'honneur, était déjà dans ses cartons depuis un certain temps quand il a eu l'idée de l'adapter pour les JO.

«Je voulais déjà la mettre sur mon disque, dit-il. À moment donné, j'ai eu un flash: en changeant un peu le texte et l'angle, elle aurait un sens qui conviendrait parfaitement aux Jeux.»

Une fois modifiée, il l'a proposée à Marcel Aubut, président du Comité olympique canadien, à qui l'idée a plu. Par la suite, le chanteur s'est adjoint une collaboration de taille: celle de l'Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction de Kent Nagano. L'enregistrement a été réalisé à la Maison symphonique de Montréal.

«À l'image de la chanson, ç'a été tout un travail d'équipe. Le texte parle de valeurs qui vont au-delà des Jeux, comme travailler fort pour avoir du succès. Ça parle aussi de la valeur du travail d'équipe. Un athlète a besoin de sa communauté pour réussir. Même dans un sport individuel, il a besoin d'un bon coach, du soutien de sa famille et de tous ceux qui l'entourent.»

À Sotchi, le chanteur sera également invité à l'émission Bons baisers de Sotchi, animée par France Beaudoin. Quant aux profits de Pour l'honneur, ils seront versés à la Fondation olympique canadienne.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer