Source ID:; App Source:

Bruno Mars au Super Bowl: excellent showman

Bruno Mars a lancé le bal avec un... (Photo: AP)

Agrandir

Bruno Mars a lancé le bal avec un explosif solo de batterie au rythme de son tube Locked Out of Heaven.

Photo: AP

Montréal a encore brillé au spectacle de la mi-temps du Super Bowl, hier soir, grâce à la technologie de la boîte PixMob.

Les Red Hot Chili Peppers ont rejoint Bruno Mars... (PHOTO ADAM HUNGER, REUTERS) - image 1.0

Agrandir

Les Red Hot Chili Peppers ont rejoint Bruno Mars sur scène.

PHOTO ADAM HUNGER, REUTERS

Chacun des 80 000 spectateurs présents dans le MetLife Stadium portait une tuque munie de puces électroluminescentes (DEL) permettant de commander à distance des éclairages en synchronisation avec la musique.

Mais ne faisons pas d'ombre à celui qui a le plus rayonné lors de la mi-temps: Bruno Mars.

Après une brève introduction où des enfants se donnaient les mains devant le drapeau américain, Mars a lancé le bal avec un explosif solo de batterie au rythme de son tube Locked Out of Heaven. Ses fidèles musiciens, ses Hooligans, l'ont rejoint. Tous vêtus d'un habit doré, ils animaient la foule dans une ambiance de cabaret géant.

Après son hymne dansant Treasure, Mars a pris une tournure rock pour mettre la table pour les Red Hot Chili Peppers. Sa chanson Runaway Baby remixée à Give it Away: incroyable, mais vrai... et réussie!

Le froid n'a pas affecté le sang chaud californien du chanteur Anthony Kiedis, torse nu dans le climat d'hiver de New York.

Les deux univers diamétralement opposés de Mars et des Red Hot Chili Peppers se mariaient curieusement très bien sur scène. Il faut dire que Bruno Mars, un véritable jukebox, a autant d'Elvis Presley, James Brown et Michael Jackson que de Justin Timberlake dans le sang.

Bruno Mars a conclu le court spectacle avec Just the Way You Are pendant laquelle des soldats américains ont dédié sa ballade à des proches. Des feux d'artifice ont alors explosé dans les airs du MetLife Stadium.

Rien de trop beau ou de trop patriotique pour le Super Bowl. Et une note parfaite pour Bruno Mars: excellent showman, comme toujours.

Montréal au Super Bowl

Avant PixMob, le Cirque du Soleil et Moment Factory avaient aussi fait briller Montréal dans l'ombre de Madonna au spectacle de la mi-temps de 2012.

La technologie de PixMob consiste à envoyer des signaux infrarouges aux - dans ce cas-ci - tuques pixellisées portées par le public et ainsi créer des effets lumineux multicolores. «Chaque spectateur devient un acteur à part entière du spectacle.» «PixMob a dévoilé le premier écran vidéo humain», a fait valoir la société présidée par David Parent, hier, dans un communiqué.

Dans le passé, PixMob (anciennement Eski) a collaboré avec Moment Factory pour les spectacles d'Arcade Fire et The Black Keys. Sa technologie a aussi servi aux spectacles de Star Académie, Bassnectar, Céline Dion et du DJ Tiësto.

Plus que du sport

Il faut le leur donner, les organisateurs du Super Bowl ont réussi au fil des années à intéresser beaucoup plus que les amateurs de football. À ceux-ci, il faut ajouter les amateurs de publicités, d'ailes de poulet et de messes pop. Pour l'anecdote, le tout premier véritable spectacle d'envergure de la mi-temps remonte à Michael Jackson en 1993.

Hier, soulignons que Queen Latifah a chanté America the Beautiful avant le match, laissant le micro à la soprano Renée Fleming pour l'hymne national. Les téléspectateurs de CTV ont également eu droit à la résurrection de quelques minutes de Seinfeld spécialement conçues pour le Super Bowl.

Enfin, on a aperçu Michael Douglas, Paul McCartney, John Travolta et David Beckham parmi les 80 000 spectateurs.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les Seahawks trop forts

    Super Bowl

    Les Seahawks trop forts

    Ça prend un bon quart-arrière pour gagner un Super Bowl. Mais ça prend aussi une défense de premier plan, et celle des Seahawks de Seattle a démontré... »

  • Malcolm Smith nommé joueur par excellence

    Super Bowl

    Malcolm Smith nommé joueur par excellence

    Malcolm Smith était toujours prêt quand les Seahawks de Seattle avaient besoin de lui. »

  • Les pubs du Super Bowl, une passion nationale

    Super Bowl

    Les pubs du Super Bowl, une passion nationale

    Drôles, spectaculaires ou nostalgiques, les publicités télévisées du Super Bowl ont multiplié dimanche soir les effets spéciaux et les vedettes, pour... »

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer