Source ID:476833; App Source:cedromItem
Exclusif

Audiogram recrute Loud Lary Ajust

Après deux albums mis gratuitement en ligne, les... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Après deux albums mis gratuitement en ligne, les gars du groupe Loud Lary Ajust espèrent sortir un premier disque sous l'étiquette Audiogram l'automne prochain.

Photo: André Pichette, La Presse

Voilà un signe clair que le hip-hop gagne en force et en crédibilité au Québec: Audiogram, qui célèbre son 30e anniversaire, recrute le groupe Loud Lary Ajust.

Loud Lary Ajust qui se retrouve sur la même étiquette de disque qu'André Gagnon et Isabelle Boulay, qui l'aurait cru? Dans l'industrie du disque, Audiogram est plutôt associé à l'establishment, alors que Loud Lary Ajust suscite un buzz de niche.

«C'est une consécration, un stunt», dit Lary Kidd, avec sa bravade et son assurance habituelles.

«Loud Lary Ajust est l'un des ambassadeurs de la nouvelle vague du rap. Nous sommes très excités qu'ils nous aient choisis», se réjouit de son côté le directeur des communications d'Audiogram, Philippe Archambault.

Audiogram n'est pas associé au monde du hip-hop, même s'il compte parmi ses rangs Loco Locass. Le label est derrière des auteurs-compositeurs établis (Daniel Bélanger, Ariane Moffatt, Pierre Lapointe) et d'autres en début de carrière (Alex Nevsky, Peter Peter). Des musiciens - disons - plus sages et moins subversifs que Loud Lary Ajust.

«C'est du rap, il ne faut pas se leurrer, dit Philippe Archambaut, directeur des communications chez Audiogram. Mais les gars ne sont pas des petits bums et ils sont super travaillants.»

Après les albums Ô Mon Dieu (EP) et Gullywood, tous deux mis gratuitement en ligne sur Bandcamp, Loud Lary Ajust espère sortir son premier disque officiel à l'automne. Le groupe avait plusieurs offres sur la table, et il a choisi Audiogram à ses conditions. «Ça nous donne un push. Audiogram a des ressources, une équipe et de l'expérience pour marketer nos affaires devant l'industrie, indique LoudMouth. Mais on ne fera pas nos trucs de façon traditionnelle et ils le savent.»

La dernière année a été faste pour Loud Lary Ajust: des collaborations avec Fanny Bloom et Misteur Valaire, des spectacles dans les grands festivals (Osheaga, FrancoFolies) et une tournée dans laquelle le trio a partagé la scène avec Koriass et Dead Obies. «Le show est vraiment rendu serré. On le maîtrise sur le bout de nos doigts», souligne Lary Kidd.

Loud Lary Ajust et Dead Obies apportent un vent de renouveau sur la scène musicale francophone. Ils partagent la même communauté d'esprit en évoquant des références culturelles et des thèmes reliés à l'accomplissement matériel, à l'hédonisme urbain et aux désillusions des jeunes adultes à Montréal. «Nous sommes dans la mi-vingtaine et cette montréalité est notre inspiration», dit Larry Kidd.

Il faut voir la jeunesse que le trio attire à ses spectacles pour constater à quel point leurs chansons répondent à un besoin criant pour ce genre de musique. «C'est devenu cool d'écouter du rap québécois alors que pendant longtemps, c'était poche», constate le beatmaker A-Justice.

Les spectacles de Loud Lary Ajust sont un exutoire pour son public, comme l'étaient les spectacles grunge à l'époque. «C'est défoulant d'aller voir nos shows. Des mosh pits se forment. Il y a un crescendo dans nos chansons et ça explose», décrit Lary.

Audiogram fête ses 30 ans

Loud Lary Ajust se joint à Audiogram alors que le label fondé par Michel Bélanger fête ses 30 ans. C'est en septembre 1984 qu'Audiogram a lancé un premier album: Nouvelles d'Europe de Paul Piché.

Tout au long de l'année, Audiogram prépare des «événements spéciaux» pour son 30e anniversaire. Son carnet de sorties de disques est également bien rempli, à commencer par le nouvel album de Philémon Cimon, en vente le 28 janvier, dont la rumeur est très favorable. «C'est écoeurant», s'enthousiasme Philipe Archambault.

En février, Audiogram lancera aussi l'album de Kevin Thompson, première réalisation francophone de Pierre Marchand, grand complice de Sarah McLachlan et collaborateur de Rufus Wainwright.

Sinon, Audiogram prépare les sorties des nouveaux albums de David Giguère, Pink Martini, Salomé Leclerc, Mara Tremblay, Isabelle Boulay, Sarah Bourdon, Cindy Bédard («une vraie chanteuse country de Saint-Tite»), Hotel Morphée, Amylie, Pandaléon, Loud Lary Ajust et un auteur-compositeur à découvrir, Bernhari, dont Emmanuel Éthier (Passwords, Jimmy Hunt) réalise l'album.

«Et il y en a d'autres qui vont s'ajouter, annonce Philippe Archambault. Ça va être une grosse année avec un large éventail d'artistes.»




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer