Source ID:364388; App Source:cedromItem

Grande mouvance trad à la Grande Rencontre

Pharis & Jason Romero... (Photo: fournie par la Grande Rencontre)

Agrandir

Pharis & Jason Romero

Photo: fournie par la Grande Rencontre

Du 9 au 12 mai, La Grande Rencontre présentera quatre «Grands Concerts» dans les salles du Gesù. L'objectif de cette 21e présentation en autant d'années consistera à illustrer la vigueur de la mouvance trad au Québec, tout comme dans le reste du Canada, aux États-Unis, en Irlande et en Belgique. Y seront également orchestrés des classes de maîtres, de nombreux spectacles découverts, de la danse ainsi qu'une Conférence Trad d'envergure internationale.

Présentée à l'UQAM (Coeur des sciences) ces dernières années, La Grande Rencontre change de décor une fois de plus.

«Nous déménageons au Gesù pour faire en sorte que le festival s'intègre encore mieux au Quartier des spectacles. L'édifice a la capacité d'accueillir nos artistes avec un magnifique théâtre et autres espaces incluant l'église, que nous utiliserons pour les ateliers de transmission, les spectacles d'artistes en découverte et les rencontres professionnelles. On nous dit que c'est la plus grosse affaire jamais présentée au Gesù», allègue fièrement Gilles Garant, fondateur et directeur artistique de La Grande Rencontre.

Dans ce cadre, l'ex-syndicaliste (et citoyen toujours engagé dans les milieux progressistes) tient à souligner la tenue d'une deuxième conférence internationale se consacrant à la culture trad et qui attire du coup des professionnels québécois, canadiens et étrangers.

«Au cours de la dernière année, indique-t-il, j'ai fait le tour des grandes conférences des musiques du monde (WOMEX, APAP, Folk Alliance, etc.), j'y ai présenté notre initiative. On m'a encouragé à la poursuivre et aussi à mettre en oeuvre l'une de ses recommandations: la création d'un organisme trad international. Cette année, donc, nous visons la formation d'un comité provisoire qui nous mènera à la fondation de cette structure permanente. Tous les ancrages sont là.»

Voilà autant de signes de bonne santé pour cet incontournable territoire musical, de clamer Gilles Garant. «Le trad est actuel, le trad n'est pas passéiste, le trad est vivant. Ces musiques ne sont pas que locales, elles sont mondiales. Les influences de nos musiques sont réciproques, partagées à travers nos histoires communes.»

__________________________________________________________________________

Pour complément d'info sur La Grande Rencontre: https://espacetrad.org/




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer