Il s'est fait connaître dans le rôle du méchant Bérubé dans Watatatow. Mais depuis près de 20 ans, Félix-Antoine Leroux est aussi connu de tous dans le milieu du hip-hop sous le nom de DJ Horg.

Mis à jour le 21 janv. 2013
Émilie Côté LA PRESSE

Selon Samian, il est inconcevable de faire du rap sans ses beats et ses scratchs. «Avant de le rencontrer, je faisais de la poésie, pas du rap», dit-il.

DJ Horg a collaboré avec Sans Pression, Vice-Verset, C-Drik et Sir Pathétik. On lui doit la version musicale revisitée de Le Beat à Ti-Bi d'Anodajay avec la participation de Raôul Duguay.

À 38 ans, il vu le hip-hop québécois évoluer et gagner en importance. «J'ai commencé au milieu des années 90 et j'étais le plus jeune de la gang. On a tous vieilli. C'est normal que le hip-hop s'est professionalisé au Québec. Il y a eu une sélection naturelle et les gens plus sérieux sont restés.»

DJ Horg est l'un des rares artisans (et non artistes) qui gagnent sa vie avec le hip-hop, en plus de multiplier les contrats de réalisation dans son studio du Plateau.