Source ID:news·20121016·LA·0067; App Source:cedromItem

RiFF RaFF: fascinant personnage

Avec ses nombreux tatouages, sa coupe Longueuil, ses... (Photo: fournie par Scène 1425)

Agrandir

Avec ses nombreux tatouages, sa coupe Longueuil, ses dents argentées et son look de basketball trash des années 90, RiFF RaFF est une sorte d'icône de la culture pop.

Photo: fournie par Scène 1425

RiFF RaFF est un rappeur que Diplo a mis sous contrat pour huit albums avec son label Mad Decent. James Franco se serait inspiré de lui pour son rôle dans le film Spring Breakers. L'excentrique personnage, en pleine ascension, sera en spectacle vendredi à Laval, au Studio-théâtre de la salle André-Mathieu, avec Radio Radio en première partie.

Le rappeur ne ressent pas de pression, nous a-t-il dit, hier, en entrevue. RiFF RaFF est excité à l'idée de sortir en 2013 l'un des «meilleurs albums jamais faits» et de préparer une tournée mondiale. Mais chaque chose en son temps. «Je suis une éponge Versace et je prends le meilleur de tout. Je suis au jour le jour. À court terme, je pense à Montréal.»

RiFF RaFF s'est fait connaître en tant que vedette dans une émission de téléréalité présentée sur MTV. Avec ses nombreux tatouages (qui vont des Simpson au logo de la NBA), sa coupe Longueuil, ses dents argentées et son look de basketball trash des années 90, le rappeur est une sorte d'icône de la culture pop.

«Je ne fais pas que du rap, plaide-t-il. Je chante, j'acte. Les gens vont voir mon plein potentiel quand j'aurai mon talk-show et quand je ferai du cinéma. Je suis ce que je fais. Si je fais du canard au BBQ, je suis un cuisinier de canard au BBQ.»

Après de nombreux clips qui ont connu des succès fulgurants sur le web (dont plusieurs retirés pour leur contenu trop osé), RiFF Raff est considéré comme «The Most Viral Human Being in Music», dixit le blogue Gawker. Mais le rappeur ne doit pas sa carrière au web. «L'internet ne fait qu'accélérer les choses», dit-il.

Prolifique, RiFF RaFF a lancé un mix-tape en août dernier. Intitulé sans fausse modestie Birth Of An Icon, le projet comprend des collaborations avec Major Lazer, Unicorn Kid, Flux Pavillion et Caspa.

Sur l'un et l'autre des 25 titres, RiFF RaFF parle de filles et de bling bling, mais il fait souvent référence à la culture populaire en consacrant des chansons au joueur de baseball Jose Canseco, au designer Marc Jacobs et au basketballeur Larry Bird.

Son rap peut flirter avec le R&B et les chansons de club (World Star, produite par Kid Ryan), mais aussi avec le folk sur le ton de la ballade (voir le clip de sa chanson Time). Nous avons un coup de coeur pour sa pièce Only I Can Cure a Broken Heart, dont Derek DJA Allen et Paul Devro signent la production.

En entrevue, RiFF RaFF cultive le mystère autour de son personnage, donnant des réponses confuses à des questions concernant ses origines, sa famille et son enfance. Le Texan originaire de Houston, âgé de 27 ans et dont le nom est Jody Christian, a même la réputation de déformer la réalité et d'inventer des trucs. «Si quelqu'un n'est pas mon ami personnel, il ne me connaîtra pas, dit-il. Ce ne sont pas des questions qui te permettent de connaître quelqu'un. C'est de passer du temps avec eux. Les actions sont plus fortes que les paroles.»

RiFF RaFF a eu une chicane publique avec son ancien collaborateur, Soulja Boy. Le rappeur a aussi fait parler de lui pour avoir déclaré qu'il devait avoir le rôle de James Franco dans le film Spring Breakers, alors que Franco attestait que son personnage s'en inspirait. «Les gens ont mal compris. Nous devions jouer dans le film ensemble», nous a dit hier RiFF RaFF.

Sur Twitter, RiFF RaFF met le titre de gynécologue et de «gardeur de secret professionnel» dans sa fiche descriptive. «Si tu es un homme qui aime les faux seins, tu n'as pas à t'inquiéter de me voir parler à ta blonde», a-t-il tweeté avant-hier. «Twitter est mon journal, mon cerveau. Cela permet de couler dans le béton ma pensée et ce que je ressens à un moment précis.»

RiFF RaFF sortira un premier album officiel au début de 2013. La liste des collaborateurs dévoilée hier est impressionnante: A$AP Rocky, Justin Bieber, Usher, Skrillex, Wiz Khalifa, Mac Miller et peut-être même Nicki Minaj.

Est-ce que tout ce que le rappeur nous a dit hier est vrai? Peu importe, tout ce mystère fait partie du fascinant personnage.

EN RAFALE

> Death Grips sera en spectacle au Corona, le 17 novembre, dans le cadre de M pour Montréal.

> Marie-Mai a obtenu un disque d'or pour les 40 000 exemplaires vendus de son album Miroir, sorti il y a trois semaines à peine.

SORTIES DE LA SEMAINE

> Former Lives, Benjamin Gibbard

> Omniprésent, Damien Robitaille

> Come Home To Mama, Martha Wainwright

> Agnus Dei, Gros Méné

> Dept. of Disappearance, Jason Lytle

> Éponyme, Lescop

> Allelujah! Don't Bend! Ascend!, GY!BE

> By My Side, Ben Harper

> The Haunted Man, Bat For Lashes

> Country, God For The Girl, K'naan

> Two Eleven, Brandy

> Out Of The Black, Boys Noise




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer