L'auteure-compositrice-interprète Ève Cournoyer est morte au cours du week-end.

Mis à jour le 13 août 2012
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

La chanteuse de 43 ans venait tout juste de faire paraître un nouvel album, son quatrième en carrière, intitulé Le labeur de la fleur.

Dimanche soir, la rumeur de sa mort a rapidement pris de l'ampleur dans les médias sociaux. L'information a d'abord été diffusée par l'artiste Mara Tremblay, qui a dit que la nouvelle avait été «confirmée par ses amis proches».

«Y a pas de mots pour l'insupportable détresse de l'être humain. Amour pour Ève Cournoyer qui n'a finalement pas vu la lumière...», a-t-elle écrit sur Twitter, ce qui a suscité des réactions d'incrédulité.

La chanteuse Catherine Durand a aussi tenu à souligner le départ d'Ève Cournoyer: «Cette annonce ce soir est d'une tristesse infinie. Une artiste intègre, vraie, originale. Elle va nous manquer. Bon repos Ève...», a-telle écrit sur son site internet.

Toute la soirée, des messages de tristesse et de surprise ont inondé la page Facebook de l'artiste. «Tu as toujours suivi ton coeur sans compromis envers et contre tous. Ton départ me fait de la peine, en espérant que tu sois en paix. Mes pensées t'accompagnent», y a écrit Bruno Daigle.

«Ton départ est une triste nouvelle... surtout après le bonheur du lancement de ton nouvel album. C'est encore plus triste et tu pars si jeune...», a ajouté Sylvie Martin.

Active dans le milieu de la chanson depuis une dizaine d'années, Ève Cournoyer avait signé la trame sonore de deux films de François Delisle: Le bonheur c'est une chanson triste et Toi.

Récompensée par la SOCAN pour ses chansons Dans le bois et Tout arrive, elle avait assuré la première partie de la tournée de Richard Desjardins en 2004 et en 2008.