L'Écossaise Susan Boyle, devenue une star planétaire grâce à une émission de télévision, est la première chanteuse à figurer en tête des palmarès à la fois aux États-Unis et en Grande-Bretagne à deux reprises en moins d'un an, a annoncé jeudi Sony.

Publié le 18 nov. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Son nouvel album The Gift était classé premier au Royaume Uni dimanche, quelques jours après sa sortie, et en a fait autant mercredi aux États-Unis.

 

Le premier album de Susan Boyle, I Dreamed A Dream, avait connu le même succès des deux côtés de l'Atlantique l'an dernier.

Cette performance la place à égalité avec The Monkees en 1967 et les Beatles en 1969, relève sa maison de production Sony.

Susan Boyle, 49 ans, est sortie de l'anonymat grâce à sa prestation dans une émission de téléréalité britannique, Britain's Got Talent. Son interprétation de la chanson I Dreamed a Dream, tirée de la comédie musicale Les Misérables, avait fait forte impression auprès des télespectateurs.

La chanteuse à la voix d'or, très impliquée dans sa paroisse catholique d'Écosse, avait interprété plusieurs chansons pour Benoît XVI à Glasgow à l'occasion de sa visite en Grande-Bretagne en septembre dernier.

Elle a déclaré «n'avoir jamais été aussi heureuse de ma vie. C'est un résultat incroyable, comme je n'en aurais jamais espéré».

En 2009, I Dreamed A Dream a été la plus grosse vente dans le monde avec 9 millions d'albums.