Le musicien et réalisateur Éric Goulet nous présente chacun des trois artistes dont il a réalisé les disques respectifs. Il joue également de la guitare et de la basse sur ces albums.

Marie-Christine Blais LA PRESSE

ALEXANDRE BELLIARD

Des fantômes, des étoiles

Prod. de l'Onde et Disques Gavroche/Select

En magasin depuis mardi

«Les deux premiers disques d'Alexandre étaient trop disparates, j'avais envie de l'aider à faire un disque vraiment ramassé. Ce n'est pas un album concept, mais presque, parce qu'il est traversé par le thème de la mort et du temps qui passe. On a même éliminé les chansons qui ne cadraient pas avec ce thème. Ça fait un disque sombre et lumineux à la fois, notamment grâce à des petites notes de... flûte à bec.»

JOCE MÉNARD

Y'a des jours

Productions Dranem/Sélect

En magasin mardi prochain

«Jocelyn est un sacré chanteur, il a toute une voix. Lui, tu ne l'enregistres pas 30 fois, la première prise de voix est la bonne. Mais ça pourrait toutefois tomber dans le Mario Pelchat, si je puis dire. Alors, j'ai décidé d'amener ses chansons un peu dans le champ gauche, en utilisant par exemple le mellotron (espèce de synthétiseur des années 70) plutôt que des violons, ça donne un son un peu plus grinçant, un peu plus mélancolique au disque.»

MICOE

VAGUE DE FOND

En magasin depuis mardi

«C'était une tout autre expérience, parce que Micoe était en recherche, elle débute dans le métier. Comme c'est difficile, créer un univers musical sur un mini-album de quatre chansons, on s'est concentré plutôt sur son interprétation. Car, actuellement, chez les chanteuses, tu as soit des voix comme Stéphanie Lapointe et Coeur de pirate, soit comme Mara Tremblay et Marie-Pierre Arthur. Micoe est entre les deux! Elle chante franc avec une voix douce. C'est une force tranquille...»

Un réalisateur, trois artistes

Nous avons posé à ces trois artistes deux questions:

1- Ton album réalisé par Éric Goulet ressemble-t-il à l'idée que tu t'en faisais au début du projet?

2- Quel moment as-tu préféré pendant l'enregistrement de l'album?

Alexandre Belliard

1- En fait, au début, nous devions faire un album de reprises de Renaud. Par la bande, j'ai commencé à lui jouer les chansons originales que j'écrivais pour le prochain album, Éric a aimé ce qu'il entendait, il en est résulté Des fantômes, des étoiles! J'arrivais chez lui vers midi, je lui jouais une chanson guitare-voix, et à 17h, j'avais un premier mix dans les poches. En 15 rencontres, nous avons fait 14 chansons, 12 sont sur l'album. Nous avons eu beaucoup de temps par la suite pour faire des retouches, mais à la base, les chansons sont les mêmes. Les chansons à Renaud restent à venir....

2- Après l'enregistrement de Marie-les-ombres, la première chanson que nous avons faite. J'étais tellement convaincu et en confiance pour la suite. Mais les 15 rencontres demeurent des pièces d'anthologie dans ma mémoire!!

Joce Ménard

1- Oui, et en mieux! Je réécoute l'album et je retrouve les influences qui ont servi de lignes directrices. Mais, nous avons créé une oeuvre totalement nouvelle et originale. Nous nous disions même: «C'est étrange, mais j'aime ça!» On a enregistré la base des chansons guitare-voix, puis on s'est amusés, tranquillement, à les habiller. Éric est méticuleux et ressent quand les choses tombent en place, il ne piétine pas, il avance.

2- Je garde un excellent souvenir de sa salle de bains!!! Éclairé par une fausse chandelle à batteries, j'y ai chanté pour poser ma voix sur plusieurs chansons de l'album! On entend très bien sa résonance toute particulière sur Y'a des jours...

Micoe

1- J'avais une bonne idée de ce que je voulais, mais le son final est le résultat d'un dialogue avec Éric. Il est très attentif à la proposition de départ et on construit à partir de là. On développe la couleur du son en laissant libre cours à nos idées.

2- Les moments où je suis surprise par le processus de création. Par exemple, la journée où on a travaillé sur la chanson Mécanique: depuis un bout de temps, on cherchait à la rendre plus électro et soudain, en moins de trois heures, tout s'est mis en place!