Un piano qui a refait surface en Allemagne pourrait bien avoir été l'un de ceux utilisés par Wolfgang Amadeus Mozart et valoir des millions d'euros, indique mercredi la radio-télévision SWR.

Mis à jour le 4 août 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Un fabricant de pianos de Baden-Baden, Martin Becker, avait acquis l'instrument au milieu des années 1980 chez un antiquaire de Strasbourg, en France, et sa mise en vente aux enchères a retenu l'attention d'un historien de la musique, selon la SWR.

«J'ai eu l'idée de le placer sur eBay (site d'enchères en ligne) avec en tête une idée de prix entre 30 000 et 40 000 euros», déclare M. Becker sur les ondes de la radio SWR.

L'instrument en noyer, d'environ 1,50 mètres de long, n'a pas trouvé acquéreur mais, dit-il, le soir de la fin des enchères, un expert lui a téléphoné pour lui dire qu'il s'agissait d'un piano créé par Christian Baumann, «l'un des fabricants préférés du génie autrichien».

L'historien a fait savoir qu'il pourrait «s'agir de l'instrument recherché depuis longtemps sur lequel Mozart a joué pendant son séjour à Strasbourg», poursuit la SWR.

Mozart a évoqué cet instrument dans des lettres adressées à son père et une toile à Vienne présente le compositeur autrichien Josef Haydn à ce même clavier.

Des experts examinent actuellement le pedigree du piano et ses liens présumés avec les deux grands compositeurs autrichiens.