The Besnard Lakes en ouverture le jeudi 2 septembre, Pierre Lapointe en solo pour la clôture le 5, et entre les deux, une soixantaine d'artistes et de groupes constituant la crème de la nouvelle production québécoise, en plus des quelques invités venus d'ailleurs. Le Festival de musique émergente d'Abitibi-Témiscamingue (FMEAT) remet ça pour une 8e année.

Philippe Renaud, collaboration spéciale LA PRESSE

Rouyn-Noranda sera sans dessus dessous pour le week-end de la rentrée scolaire, alors que musiciens, mélomanes locaux et touristes d'aventure rock, rap, pop et chanson feront vibrer les rues de la métropole abitibienne pendant ces longues nuits de fin d'été. L'affiche a tout pour plaire, comme d'habitude, sommes-nous tentés d'ajouter, avec, en prime, la visite des vétérans grunge-punk rockers de Melvins, fameux groupe originaire de la capitale nationale américaine, programmés au Petit Théâtre, le samedi 4 septembre, avec le groupe montréalais Trung Hoa en ouverture.

Quoi encore? Férus de chanson, soyez rassurés, le FMEAT vous a fait un nid parmi les rockeurs, DJs et rappeurs - le clan du label 7e Ciel qui célèbrera ses sept ans d'activités le dimanche - et autres enflammeurs de soirées. Finaliste des dernières Francouvertes, la recrue d'Audiogram Alex Nevsky donnera un tour de chant au café L'Abstracto, qui accueillera plus tard Le Husky et ses chansons nouvelles.

Chez Bob, on sera à l'aise auprès de Salomé Leclerc (et elle le sera probablement davantage qu'en première partie de Gaétan Roussel, aux dernières Francos). Dominique Pétrin, Gigi French (qui avait déclaré forfait aux Francos), Émilie Clepper sont aussi à l'affiche, tout comme Martha Wainwright (tard en soirée le vendredi), une belle prise que celle-là.

Aux découvertes s'ajoutent les valeurs sûres, Tricot Machine, Damien Robitaille, La Patère Rose, le désormais incontournable Bernard Adamus, le samedi et le dimanche, sans compter le spectacle de clôture mettant en vedette Frédéric Gary Comeau, Chapelier Fou et Pierre Lapointe solo, à l'Agora des arts, le dimanche.

Les oreilles solides iront se mesurer aux murs de sons érigés par La Descente du Coude et Vulgaires Machins (le jeudi 2), We Are Wolves, Fred Fortin et The Sadies (vendredi), Karkwa (samedi) ou durant la traditionnelle soirée métal , au Petit Théâtre le dimanche, avec notamment Neuraxis et Beneath the Massacre.

L'électro n'est pas négligé non plus: de France, le groupe néo-dub High Tone, Misteur Valaire, Le Matos, on en oublie et pour cause, il n'y a pas assez d'espace pour vous détailler la versatilité musicale du festival qui clôt la belle saison. Pour le reste, pour déjà vous procurer des billets et passeports déjà mis en vente, dirigez-vous au fmeat.org.