Source ID:8320689; App Source:DAM

Sunny Duval: soleil, soleil

Sunny Duval a pratiquement tout fait sur son... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Sunny Duval a pratiquement tout fait sur son troisième album, y compris la réalisation.

Photo: André Pichette, La Presse

Marie-Christine Blais
La Presse

Pour qualifier le troisième album du chanteur-guitariste Sunny Duval, pensez «Jacques Dutronc rencontre Brian Seitzer». Plus du Elvis Presley, du surf rock, du honky tonk, du rockabilly. Et beaucoup de soleil. Sein noir, sein blanc est le genre d'album qui donne le goût aux filles de se faire des lulus. Et aux gars, le goût de les décoiffer.

«Tu sais, je ne me considère même pas comme un guitariste, dit en riant Sunny Duval. Je passe plus de temps sur mon vélo qu'à pratiquer ma guitare...» De toute façon, ce qui frappe sur le troisième album solo de celui qu'on a d'abord remarqué comme guitariste des Breastfeeders, c'est sa voix. Il chante juste et avec un beau timbre grave, Sunny, ce qui n'était pas aussi remarquable sur ses précédents albums: «C'est parce que je faisais plus chanter ma guitare sur les autres, explique-t-il. Mais j'ai toujours pas mal chanté dans ma vie, j'ai suivi des cours de chorale, et je me revois chanter, tout petit, des tounes des Beatles, dans l'auto, avec ma mère.»

 

C'est peut-être aussi à cause de sa mère que Sunny aime beaucoup les femmes: il en est question dans toutes les chansons et elles sont quatre à faire des voix avec Sunny Duval sur Sein noir, sein blanc: «Je voulais vraiment faire un disque où la voix était importante, en avant. Et pour moi, les voix féminines, ça incarne la joie de vivre. Ça fait du soleil», dit le bien-nommé Sunny.

Qui se révèle en outre un multi-instrumentiste doué: Duval est aussi au piano, à la batterie, à l'harmonica, à la basse, etc. En fait, Duval a pratiquement tout fait sur son album, y compris la réalisation: «Je l'ai fait avec l'ordinateur qu'on a au studio des Breastfeeders, je voulais apprendre comment faire... et c'est ce que je fis (rires). Mais j'ai aussi fait du troc: chaque personne qui a participé au disque a droit à ma participation à son projet, en retour.» C'est ainsi que Damien Robitaille (avec qui Sunny a créé le duo Les Frères Rivaux) et Felicity Hamer (du groupe The United Steel Workers of Montreal) lui ont offert des duos, la très hawaïenne Manuia et la bilingue et rigolote En retard got to go...

C'est ainsi que, aux côtés des 12 chouettes chansons (dont une instrumentale) signées Sunny Duval, se trouve un texte de Tony Truand, guitariste actuellement membre du très changeant groupe-culte français Les Wampas: «C'est mon grand ami de Paris, de Pantruche, de Paname, dit Sunny en alignant les noms argotiques de la Ville Lumière. Chaque fois que je vais là-bas, je vais chez lui. Mais je l'ai déjà croisé par hasard en Suisse il y deux ans (où Sunny se produisait avec Patrik et les Brutes) et il me dit «j'enregistre un album, viens jouer» et deux jours après, je suis en studio avec lui. Alors, à mon tour, je lui ai demandé un texte de chanson.» Ça donne Femmes et enfants d'abord, une espèce de country-honky tonk qui relate les aventures d'une famille de requins...

Mais disons que ce sont surtout les sirènes de tout genre qui inspirent Sunny: toutes ses chansons parlent d'amour, avec plaisir et humour (Bi-Ki-Ni et Rousse dans mon lit sont particulièrement réussies) ... C'est juste que ça n'est jamais avec la même fille! «C'est vrai que la seule grande relation amoureuse solide de ma vie, c'est les Breastfeeders, on est toujours bien ensemble, on sort un disque à la fin mai, convient Sunny. C'est une relation à cinq - à quatre, en fait, parce qu'on change toujours de batteur, qui finalement nous tient lieu de maîtresse!»

N'empêche, si les Breastfeeders sont fondamentaux, Sunny Duval a décidé de lancer son Sein noir, sein blanc sur une autre étiquette de disque que son groupe: «C'est pas un side project, mes disques solos. D'ailleurs, aux FrancoFolies, je vais être là trois fois: avec les Breastfeeders, avec Patrik et les Brutes, mais aussi en solo.» Cool: on va pouvoir chanter avec lui Tu m'appelles même plus quand t'es chaude...

EN UN MOTConnu d'abord comme guitariste pour les Breastfeeders, Patrik et les Brutes et Le Nombre, Sunny Duval est aussi auteur-compositeur et chroniqueur (il a publié un recueil de chroniques En-d'sous au début de 2010)! Après un premier album solo sous le nom de Sunny Deloop (Approche la ruche en 2002), puis un deuxième sous le nom de Sunny Duval (Achigan en 2005), il lance son troisième, Sein noir, sein blanc.CHANSON

SUNNY DUVAL

SEIN NOIR, SEIN BLANC

BIG FAT TRUCK

EN MAGASIN MERCREDI

 

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer