C'est vraiment pas de chance pour le groupe Rascal Flatts qui a appris la fermeture de sa maison de disques alors même qu'il est en train de finaliser son prochain album, à paraître à l'automne.

ASSOCIATED PRESS

Le trio country s'est dit surpris de la décision de la maison-mère Disney de fermer son étiquette spécialisée Lyric Street Records, basée à Nashville, alors qu'un nouvel extrait est attendu en juin et un album en septembre. «Ça se fera ailleurs», a commenté le chanteur Gary LeVox. «On est encore en plein boulot et ça tombe mal, car c'était un peu notre famille depuis 12 ans et on est encore un peu sous le choc.»

Disney a laissé quelques personnes aux manettes pour aider les Rascal Flatts à sortir leur album à venir, dont une équipe de promo, sans toutefois annoncer officiellement la fermeture de l'étiquette. Vingt des 25 salariés de Lyric Sreet sont ou seront finalement au chômage et plusieurs artistes maison se sont vu rendre leur contrat.

Rascal Flatts est un groupe majeur de la nouvelle scène country ayant vendu plus de 20 millions d'albums au cours de la dernière décennie. Le groupe vient d'achever une tournée et en effectuera une nouvelle de 26 dates qui débutera le 25 juin à Raleigh, en Caroline du Nord, et s'achèvera à Boston le 19 septembre.