Peu de Québécois nous représentent cette année aux cérémonies des prix Grammy, mais ceux qui y seront promettent de faire du bruit. Le duo Beast, en nomination dans la catégorie Vidéoclip de l'année (format court) pour la chanson Mr. Hurricane, a été invité à donner une performance lors du «gala hors d'ondes».

Philippe Renaud LA PRESSE

«J'ai failli dire que c'est une chance unique, mais je ne devrais pas puisque je voudrais bien que ça se reproduise», réagissait Jean-Phi Goncalves de Beast, tout en faisant ses valises pour Los Angeles, mercredi dernier.

 

Le musicien et sa comparse Betti Bonifassi sont arrivés jeudi en Californie pour prendre part aux activités entourant les Grammy, notamment une petite réception à l'ambassade du Canada pour les artistes en nomination.

«On s'en va vivre une aventure, dit Jean-Phi, ça va aller vite. Je suis content d'être en nomination, mais honnêtement, avoir le choix, je préfère performer devant tous ces membres de l'industrie que de simplement remporter un prix.» Beast interprétera Mr. Hurricane, la chanson du clip nommé pour un Grammy, accompagné de l'orchestre maison de la soirée, qui est aussi celui de l'émission de Jay Leno.

Le clip de Mr. Hurricane se mesurera à ceux de Coldplay, The Black Eyed Peas et d'un musicien et acteur israélien nommé Oren Lavie, «qui a un très beau clip, je crois qu'il a des chances», de dire Goncalves. «Quant à nous, je ne dirais pas que c'est David contre Goliath parce que, même si on n'a eu qu'un budget de 25 000$ pour faire le clip, je le trouve très compétitif.»

L'autre Québécoise de la compétition: dans la catégorie Meilleur album classique, on retrouve la mezzo-soprano Julie Boulianne, qui a participé à l'enregistrement de Ravel: L'Enfant et les Sortilèges, du Nashville Symphony Chorus&Nashville Symphony Orchestra (son réalisateur est aussi en lice pour un prix technique).

Enfin, Leonard Cohen se verra décerner un Lifetime Achievement Award, aux côtés de Loretta Lynn et du trompettiste jazz Clark Terry; Bobby Darin et Michael Jackson le recevront aussi à titre posthume.

Du coté du Canada

Les artistes du Canada ont un peu plus de visibilité aux Grammy. Neil Young sera honoré du MusiCares Person of the Year - prix musical autant que philanthropique -, le crooner Michael Bublé a sa chance (Meilleur album pop traditionnel). Mais la plus grande surprise pourrait venir du rappeur Drake, protégé de Lil'Wayne, dont la chanson Best I Ever Had lui vaut une nomination pour la Meilleure performance rap solo et la Meilleure chanson rap. Pas mal du tout pour un gars qui n'a même pas encore d'album sur le marché.