À 15 ans, la New-Yorkaise Priscilla Star Diaz est peut-être la plus jeune rappeuse au monde. Le film P-Star Rising, qui sera présenté la semaine prochaine à Pop Montréal, raconte ses premiers pas dans l'industrie du showbiz. La projection sera précédée d'un spectacle sur la scène du Métropolis. Conversation téléphonique autour du hip-hop, de l'enfance et de Hannah Montana.

La Presse - Priscilla, tu rappes depuis l'âge de 7 ans. C'était ton idée?

Priscilla Star - Absolument. Mon père m'a aidée, et gère toujours ma carrière. Mais c'était mon rêve de devenir une artiste, une célébrité, une star.

 

Q - Être un enfant-vedette, c'est cool?

R - Pour certaines choses, oui. Voyager, par exemple. La plupart des jeunes de mon âge n'ont jamais été au Japon. Ni même au Canada! Mais il y a aussi des mauvais côtés. Il faut travailler fort. Je passe encore beaucoup de temps sur mes répétitions. Et j'ai de drôles d'horaires qui ne sont pas compatibles avec la vie quotidienne. Un jour, je suis une star; le lendemain, je dois redevenir une enfant normale. C'est un peu schizophrénique!

Q - Et l'école?

R - On m'enseigne à la maison. J'ai un tuteur. C'est plus facile comme ça. Quand j'ai un concert, je me couche tard. C'est difficile de me lever le lendemain pour aller à l'école. Le tutorat me permet de concilier mes deux vies. Lâcher l'école? Pas question. C'est en m'instruisant que je vais réussir dans le showbiz!

Q - Parlons-en, du showbiz. C'est difficile d'être pris au sérieux, quand on a 10 ou 15 ans?

R -C'est surtout difficile quand on est une jeune fille! Le milieu du hip-hop est dominé par les hommes. Ils ne savent pas trop quoi faire avec quelqu'un comme moi. À cause de mon âge, je ne corresponds pas aux stéréotypes. On ne peut pas faire de moi une icône sexuelle, comme les autres rappeuses. Cela dit, je ne me limite pas au rap. Je chante. Je danse. Je joue la comédie (The Electric Company, sur PBS Kids). Je veux tout faire!

Q - Comme Hannah Montana?

R - (rires) On n'est pas exactement dans la même ligue! Miley Cyrus est une artiste de Disney, alors que mon CD est sorti sur une étiquette indépendante. Mais je l'aime bien. J'ai ses albums. Cela dit, je suis plutôt fan de J.Lo! It's my favorite shit!

Q - Et tes chansons à toi, de quoi parlent-elles?

R - De ma vie. De ce que j'aime faire. De mes amis. De nos conversations au téléphone. J'ai même commencé à parler des garçons!

Q - Beaucoup d'enfants-vedettes tombent dans l'oubli une fois adultes. As-tu des projets d'avenir?

R - Je ne suis sûrement pas prête pour la retraite! Je n'ai pas encore atteint tous mes objectifs. Je veux aussi produire des disques, réaliser des films, des vidéos, gérer la carrière d'artistes et devenir la fille la plus occupée du monde. Mais bon. Une chose à la fois. Ma compagnie de disques cherche encore à me faire signer un contrat avec une multinationale. Ce jour-là, je serai prête...

P-Star. en concert le 4 octobre, 16h au Métropolis.

P-Star Rising. 4 octobre, 19h, au Cinéma du Parc.