Source ID:; App Source:

Le bilan de Marie-Christine Blais

Il y a eu de très bons moments... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Il y a eu de très bons moments pendant ces FrancoFolies 2009, notamment ces milliers de jeunes qui sont restés sous la pluie diluvienne pour l'excellent spectacle de Tiken Jah Fakoly.

Photo: André Pichette, La Presse

Marie-Christine Blais
La Presse

Notre journaliste Marie-Christine Blais fait son bilan des 21es FrancoFolies.

Les deux meilleures minutes

En 1990, Mike Sawatzky, André «Dédé» Fortin et Patrick Esposito di Napoli formaient le noyau de ce qui allait devenir les Colocs. Pat est mort du sida, Dédé s'est suicidé. Lundi soir dernier, Mike, concepteur du (magnifique) grand concert en plein air Poussières d'étoiles avec les Colocs, a fait un des plus beaux solos de guitare bottleneck que j'aie jamais entendu, en ouverture de la chanson Séropositif Boogie (écrite par Patrick). Tout y était: la peine, les années de deuil et, enfin, la joie, celle de la musique.

Les deux pires minutes

Suzie Villeneuve interprétant un pot-pourri des grands succès de Marjo, Éric Lapointe et Marie-Chantal Toupin pendant le spectacle qui réunissait les trois rockeurs. Tellement pas intéressant ni réussi que Marjo, puis Lapointe se sont éclipsés. Car le pire du pire, c'est que ça a duré pas mal plus que deux minutes.

La révélation

OK, OK, je sais, c'est weird, mais je n'en suis pas encore revenue de la voix de la choriste Émilie Laforest, qui accompagnait Stéphanie Lapointe en première partie de Jane Birkin.

La fausse bonne idée

Le duo virtuel entre la voix de Dédé Fortin et celle de Paul Piché pour interpréter la chanson inédite La Comète. La voix de Dédé toute seule aurait suffi à l'immense foule attentive.

La meilleure blague

Accompagné du tonitruant groupe métal Anonymus, Mononc'Serge a trashé les Francos, la bière commanditaire, Marguerite Blais ainsi que tout ce qui bouge, devant une mer de monde, sur la grande scène extérieure de la Zone Molson Dry. Une mer de monde qui s'est mise à chanter en choeur «Bière, bièèèèèère» ou «All you need is drogue», avant de hurler de rire quand Mononc et Anonymus ont fait une mini-chorégraphie «cochonne» sur SexyBack de Justin Timberlake.

En résumé

Il y a eu de très bons moments pendant ces FrancoFolies 2009 - ces milliers de jeunes qui sont restés sous la pluie diluvienne pour l'excellent spectacle de Tiken Jah Fakoly, le duo Marjo-Éric Lapointe pendant Ailleurs, la foule véritablement multigénérationnelle réunie par Mes Aïeux, etc. Mais le moment de grâce fut certainement le spectacle 12 hommes rapaillés, poèmes de Gaston Miron sur des musiques de Gilles Bélanger, samedi, à Maisonneuve. Exceptionnel, splendide, puissant, bref, beau. Les prestations de Martin Léon, Jim Corcoran, Yann Perreau, Louis-Jean Cormier (qui a également agi à titre d'exceptionnel chef musical, guitariste et choriste!), Vincent Vallières, Richard Séguin et les autres ont été inoubliables. En outre, sept superbes inédits se sont ajoutées aux 12 poèmes connus. Et, par la bande, ce spectacle résumait particulièrement bien ces 21es FrancoFolies: une incroyable diversité musicale à l'intention des spectateurs de toutes origines et tous âges, de 4 à 104 ans!

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer