Source ID:; App Source:

Osheaga, Coldplay et poisson d'avril

Chris Martin, le chanteur du groupe Coldplay, qui... (Photo:Reuters)

Agrandir

Chris Martin, le chanteur du groupe Coldplay, qui sera l'une des têtes d'affiche de l'édition 2009 du festival Osheaga.

Photo:Reuters

Osheaga a commencé en 2006 avec Ben Harper et Sonic Youth en tête d'affiche. Ensuite, on a eu droit à Smashing Pumpkins et Bloc Party. L'an dernier, c'était The Killers et Jack Johnson. Objectivement, le calibre des têtes d'affiche du festival n'a cessé d'augmenter depuis les trois dernières années. Surtout au plan commercial. Sauf qu'en annonçant la venue de Coldplay et des Beastie Boys cet été, Osheaga se surpasse.

Ne tournons pas autour du pot: c'est un bon coup de filet. Il n'est pas nécessaire de suivre l'actualité musicale sur un blogue spécialisé pour le comprendre. Le nerf de la guerre dans le marché des festivals extérieurs, ce sont bien sûr les têtes d'affiche. L'accumulation de groupes à la mode ne suffit pas. Coldplay et les Beastie Boys ne sont pas simplement les plus grosses têtes d'affiche de la jeune histoire d'Osheaga, ce sont aussi deux des plus gros noms disponibles cet été.

 

«On est à un autre niveau», convient Nick Farkhas, du Groupe Spectacles Gillett. Coldplay et les Beastie Boys font partie de ces groupes qui peuvent remplir le Centre Bell à eux seuls. Aucune des anciennes têtes d'affiche d'Osheaga n'y parviendrait, sauf peut-être Jack Johnson. The Killers attire maximum 10 000 fans lors de ses visites à Montréal, alors que les Bloc Party, Sonic Youth et Ben Harper demeurent confinés au Métropolis - moins de 3000 places.

Or, pour rentabiliser une opération comme Osheaga, il faut vendre des billets par milliers. Idéalement par dizaines de milliers. «Le monde a l'air de tripper sur le line-up», constate Nick Farkhas. Il refuse toutefois de s'emballer avant d'avoir vu les premiers rapports de billetterie. À suivre la semaine prochaine.

Poissons d'avril

Ce n'est pas parce que Björk est une icône de la pop arty qu'elle n'a pas le sens de l'humour. La fée électrique a annoncé mercredi sur son site internet avoir accepté de remplacer Robert Plant pour sauver la tournée mondiale de Led Zeppelin. Elle prenait même la peine de préciser qu'elle s'était entendue avec le groupe pour n'interpréter que des chansons des albums I et IV. Le lien devant annoncer les dates de tournée menait plutôt à une page où elle révélait qu'il s'agissait d'un canular.

Coldplay en a aussi profité pour faire croire à ses fans qu'il allait enregistrer dans l'espace. L'idée était de voler dans un Boeing 727 modifié capable d'offrir aux musiciens la possibilité de travailler en apesanteur pour des périodes de 20 à 25 secondes à la fois! Brian Eno devait être de la partie et enregistrer les sessions sur une enregistreuse à cassette datant de 1969 à l'aide de microphones lourds spécialement conçus pour ce projet.

L'autre nouvelle annoncée par Coldplay sur son site internet le 1er avril? Chris Martin et sa bande participeront au prochain festival Osheaga... Juste au cas où le Groupe Spectacles Gillett et les agents de Coldplay se soient mal compris, j'ai testé le lien. Il mène bel et bien au site d'Osheaga...

Courriel Pour joindre notre chroniqueur: avigneau@lapresse.ca

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer