Axl Rose a finalement tenu parole. Chinese Democracy paraîtra demain. Voilà une sortie qui met fin à une longue attente pour les fans du groupe - enfin, ceux qui restent - et qui forcera les chroniqueurs rock à trouver une nouvelle source de blagues faciles. Qu'il soit bon ou mauvais, ce nouveau disque de Guns N'Roses est déjà mythique.

Alexandre Vigneault LA PRESSE

Mettons cartes sur table d'entrée de jeu: jamais je n'aurais cru devoir annoncer un jour la parution imminente de Chinese Democracy. Sans la moindre trace d'ironie, je veux dire. Axl Rose a planché pendant 13 ans sur ce disque dont la production aurait englouti autant de millions. Des dizaines de musiciens et de réalisateurs sont passés en studio avant d'être mis à la porte ou de la claquer. La sortie de l'album a si souvent été annoncée puis repoussée qu'on n'arrivait plus à prendre cette histoire au sérieux.

 

«Je ne serais pas surpris que ce disque ne sorte jamais», a confié Moby au magazine Rolling Stone, il y a huit ans déjà, après avoir brièvement fait office de réalisateur. À vrai dire, le scepticisme était si généralisé qu'il avait depuis longtemps viré à la moquerie. Guns N'Roses était devenu la tête de Turc favorite des chroniqueurs rock. C'est au magazine Spin que revient le prix de la meilleure blague faite à ce sujet: au printemps 2006 il a publié sa critique de Chinese Democracy en guise de poisson d'avril. Un flash génial.

Axl Rose et son album «fantôme» sont même devenus un objet de risée hors du monde de la musique. En mars dernier, un géant des boissons gazeuses a aussi mis son grain de sel dans cette histoire rocambolesque en promettant une canette de Dr. Pepper à chaque Américain si Chinese Democracy sortait avant la fin de 2008. Le chanteur a pris la chose avec humour: il a promis de partager la sienne avec Buckethead, l'un des guitaristes qui ont contribué à l'album.

Ce n'est pas la première fois que la patience des fans de Guns N'Roses est mise à l'épreuve, puisque la parution de chacun des disques du groupe a été reportée depuis Appetite For Destruction. Avec Chinese Democracy, Axl Rose s'est toutefois surpassé. La dernière fois qu'il a publié des chansons originales, les gars de Metallica avaient encore les cheveux longs et Nirvana n'avait pas encore changé le rock. Personne ne se doutait que les MP3 allaient plomber les ventes de disques. C'était au paléolithique de l'industrie du disque, quoi.

Ambitieuse fresque rock

Axl Rose a bien vu que le temps avait passé. Ça s'entend sur Chinese Democracy. Il a intégré des boucles rythmiques, s'est visiblement inspiré du métal industriel et a emprunté des idées à l'esthétique rap métal. Il a presque tourné la page sur le son des années 80, sans toutefois lever le nez sur les solos de guitare. Ça ne signifie pas que ses nouvelles chansons sont d'une stupéfiante modernité. À vrai dire, plusieurs d'entre elles sonnent comme du rock d'il y a 10 ans. Shackler's Revenge, qui verse dans le techno métal, en est un exemple.

Vu le temps passé en studio, on ne s'étonne guère que Chinese Democracy mise sur une réalisation foisonnante - voire envahissante. Axl Rose a fait le pari d'atteindre la grandeur de Queen (une référence depuis longtemps avouée), mais avec des outils et des idées actuels. Il empile les effets sonores: jeux stéréophoniques, pistes vocales démultipliées et sculpte des ambiances à l'aide de machinerie numérique. Sa voix de fausset d'une raucité reconnaissable entre toutes demeure d'une étonnante flexibilité, même si on sent bien qu'il n'a plus l'énergie brute de ses 25 ans.

Lorsqu'on a entendu des versions préliminaires de certaines chansons de l'album, on se dit toutefois que le rockeur n'a pas passé tout ce temps en studio en vain. La version finale de la pièce titre a plus de tranchant que celle téléchargée en début d'année, même si son son a été poli. Street Of Dreams, autrefois intitulée The Blues, propose pour sa part une intro plus nuancée et plus à propos que dans sa version préliminaire. Ce morceau, une imposante ballade qui rappelle November Rain, constitue un exemple réussi de la grandeur qu'Axl Rose cherchait à atteindre.

L'absence de Slash se fait bien sûr sentir, dans la mesure où son jeu allumé, à la fois vicieux et frondeur, contribuait beaucoup à l'aura menaçante de Guns N' Roses. Aucune des pistes de guitares formatées et compressées qu'on entend ici ne fait oublier son absence. Axl Rose prouve toutefois avec ce disque qu'il n'est pas aussi désorienté qu'il a pu en avoir l'air ces dernières années. Chinese Democracy, sans être génial, se révèle d'une puissance étonnante.

Vaut-il 17 ans d'attente? Le débat est ouvert. Profitons-en pour rappeler que Metallica a publié trois albums dans l'intervalle, mais a accouché d'un successeur potable à son album noir seulement cette année. Axl Rose, lui, a pris son temps. Ce long processus nous a peut-être évité trois disques de Guns N'Roses ratés.

 

Petite histoire d'un album déjà mythique

1991

Parution, en septembre, d'Use Your Illusions I&II.

1992

Le 8 août, une prestation chaotique et écourtée de Guns N'Roses provoque la colère des fans. Émeute au Stade olympique.

1995-1997

Début du travail sur Chinese Democracy. Slash et tous les autres membres du groupe quitteront successivement Axl Rose. Duff McKagan est le dernier à partir en 1997.

2001

Guns N'Roses participe au festival Rock in Rio et présente deux spectacles à Las Vegas. Réalisateurs et musiciens continuent de se succéder au studio d'Axl Rose. Soit ils sont virés par le chanteur, soit ils partent s'amuser avec quelqu'un d'autre.

2002

Axl Rose fait une apparition au MTV Video Music Awards le 29 août. Il arbore une tignasse de tresses et n'a plus sa taille de jeune fille. Le souffle court, il massacre Welcome to the Jungle. Tournée nord-américaine annulée après que le chanteur ou même le groupe au complet ne se fut pas présenté à des spectacles prévus à Vancouver et Philadelphie.

2004

Parution d'une compilation des plus grands succès de Guns N'Roses. Axl Rose se dissocie du projet.

2006

En avril, Spin, un magazine américain, publie une critique de Chinese Democracy. Elle fait référence à des titres de chanson bien réels, mais l'album lui-même n'existe pas. Super poisson d'avril! Des chansons de Chinese Democracy commencent à apparaître sur l'internet cette année-là et leur nombre ira grandissant si bien que, début 2008, au moins neuf titres de l'album sont faciles à trouver.

2007

Axl Rose avait affirmé, fin 2006, vouloir publier son disque en mars 2007. Pas de trace de l'album chez les disquaires.

2008

Dr. Pepper clame en mars qu'elle offrira une canette à tous les Américains qui le désirent si l'album paraît avant la fin de l'année. 22 octobre: confirmation de la sortie de Chinese Democracy le 23 novembre. Le jour choisi est un dimanche, alors que les disques arrivent traditionnellement en magasin le mardi. Axl Rose et sa compagnie de disques cherchent visiblement à prendre de l'avance au chapitre des ventes en espérant se hisser en première place du Billboard.