La Royal Opera House de Londres, l'une des plus prestigieuses scènes lyriques au monde, a réservé la soirée d'ouverture de sa prochaine saison aux lecteurs de l'un des tabloïds britanniques les plus populaires, The Sun.

Mis à jour le 23 juill. 2008

Le Don Giovanni de Mozart, qui lancera la saison 2008/09, «sera présenté le 8 septembre devant un public formé de nouveaux visages, des gens qui peut-être ne pensent pas que la Royal Opera House était pour eux ou qui estimaient qu'elle était inabordable», a annoncé le directeur général de la ROH, Tony Hall, dans un communiqué.

Les quelque trois millions de lecteurs quotidiens du Sun seront invités dans l'édition du 30 juillet à participer à un tirage au sort qui leur donnera le droit d'acheter les 2200 tickets offerts pour la première pour un prix défiant toute concurrence et allant de 7,50 livres à 30 livres (18 à 40 $). Le coût d'une place à la ROH va normalement jusqu'à 195 livres (400 $).

La presse souligne l'audace de la décision, qui hérisse déjà le poil d'aficionados s'offusquant de cette préférence accordée à des lecteurs d'un journal réputé pour publier tous les jours sur sa page 3 une photo d'une femme à moitié nue.

La décision «fait partie d'une initiative plus large destinée à s'ouvrir à un nouveau public», a expliqué M. Hall, qui a également annoncé que la ROH imitera le Metropolitan Opera de New York en diffusant dans des salles de cinéma certains de ses opéras ou ballets.

Cent douze salles sont partie prenante: 63 au Royaume-Uni et 49 dans le reste de l'Europe. Le prix des places ira de 12,5 à 20 livres (27 à 45 $).

«C'est une manière de donner à la population qui ne vit pas près de la ROH la chance de découvrir un spectacle et de profiter des fruits des impôts qu'elle paie», a déclaré M. Hall.

La ROH tire 30 % de ses revenus des subsides publiques. Chaque année, l'opéra est fréquenté par plus de 600 000 personnes.