• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • > Station de radio Énergie: d'autres plaintes pour propos racistes en 2015 

Station de radio Énergie: d'autres plaintes pour propos racistes en 2015

Des plaintes ont été déposées au Conseil canadien... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Des plaintes ont été déposées au Conseil canadien des normes de la radiotélévision pour l'utilisation du mot «nègre» à l'émission Les grandes gueules, animée par José Gaudet et Mario Tessier, sur les ondes d'Énergie, en 2015.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Des plaintes ont été déposées au Conseil canadien des normes de la radiotélévision pour l'utilisation du mot « nègre » à l'émission Les grandes gueules, animée par José Gaudet et Mario Tessier, sur les ondes d'Énergie, en 2015.

Le directeur des communications de Bell Média, Simon... (Photo André Pichette, archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Le directeur des communications de Bell Média, Simon Céré, affirme que sept plaintes avaient été envoyées au Conseil canadien des normes de la radiotélévision pour l'utilisation de l'expression « plan de nègre » par Mario Tessier, lors de l'émission du 18 février 2015.

Photo André Pichette, archives La Presse

Renzel Dashington, humoriste et animateur du podcast « Céréale Killers »... (Photo fournie par Renzel Dashington) - image 1.1

Agrandir

Renzel Dashington, humoriste et animateur du podcast « Céréale Killers »

Photo fournie par Renzel Dashington

Le directeur des communications de Bell Média, Simon Céré, affirme que sept plaintes avaient été envoyées au Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) pour l'utilisation de l'expression « plan de nègre » par Mario Tessier, lors de l'émission du 18 février 2015. « Le dossier ne s'est pas rendu devant le tribunal », ajoute par écrit Simon Céré.

Parmi les plaignants, il y avait l'humoriste et animateur du podcast « Céréale Killers », Renzel Dashington. Ce dernier a ensuite reçu un appel de la direction d'Énergie qui souhaitait discuter de la situation avec lui.

« Je leur ai expliqué que de faire un gag de ce genre en fin d'après-midi, lorsque des parents ramènent leurs enfants à la maison, c'était irresponsable. J'avais demandé s'il [Mario Tessier] pouvait s'excuser à la radio, à la même heure qu'il avait fait la blague. On m'a répondu : "Non, il n'en est pas question" », dit Renzel Dashington.

Quelques jours plus tard, il recevait tout de même une lettre officielle de la part du directeur de la marque, André Lallier, qui s'excusait des propos tenus dans l'émission Les grandes gueules.

> Lisez la lettre de réponse de Bell Média

« Tel que mentionné lors de notre conversation de vendredi, cette expression a malheureusement été dite en ondes de façon improvisée lors d'un sketch humoristique et bien que l'utilisation de cette expression ne se voulait pas péjorative envers les personnes de race noire dans le cadre d'un sketch, nous sommes d'avis qu'elle était inappropriée et nous nous en excusons », a écrit André Lallier.

« Nous avons rencontré l'animateur pour en discuter avec lui et nous allons également faire circuler un mémo à tous les animateurs de nos stations de Montréal afin d'éviter que cela se reproduise à l'avenir. »

Renzel Dashington a été très déçu que sa plainte ait donné lieu à une simple lettre, sans excuses formelles de la part de l'animateur ou autre mesure disciplinaire. Il avoue que depuis cet événement, il n'a plus « confiance dans le processus » du CCNR.

Une situation «gérée à l'interne»

Un peu plus tôt cette semaine, nous rapportions que José Gaudet s'était excusé dans son émission Ça rentre au poste à Énergie pour des propos racistes qu'il avait émis, le 17 mai dernier, alors qu'il comparait des matières fécales à Gregory Charles.

Bell Média semble satisfait des excuses : « Les commentaires de José Gaudet étaient bien sûr tout à fait contraires à nos normes et à notre code de conduite et, par conséquent, la situation a été gérée à l'interne. Nous notons que M. Gaudet a rapidement offert des excuses sincères en ondes et directement à M. Charles », a écrit à La Presse Simon Céré.

Gregory Excellent, animateur à Radio Centre-ville, n'est pas du même avis. Tout comme le documentariste Will Prosper, il a décidé de porter plainte au CCNR. « Je connais une dizaine de personnes qui ont déjà porté plainte et d'autres qui s'apprêtent à le faire. »

Chez Bell Média, toutefois, Simon Céré affirme qu'il n'y a actuellement que deux plaintes qui ont été déposées.

« La plainte est une première étape, mais si nous ne sommes pas pris au sérieux, nous prendrons d'autres mesures, comme nous adresser aux annonceurs », affirme Gregory Excellent.

Pas question pour lui d'accepter les excuses de l'animateur José Gaudet : il faut une sanction rigoureuse. « Est-ce que Bell Media comprend la gravité des propos ? Est-ce que Bell Media comprend que plein de personnes sont bouillantes chez eux ? »

Il souhaite des « conséquences réelles, pas seulement une petite tape sur la main de José Gaudet ».




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer