Source ID:81fbf4e1-128d-4592-aee7-c77057fd60ff; App Source:alfamedia

Kim Rusk: pour ou contre

Kim Rusk... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Kim Rusk

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

La nouvelle animatrice principale de l'émission Le retour des fantastiques, diffusée du lundi au jeudi à 16 h à Rouge, coanime également l'émission La belle gang à Canal Vie. Elle est également la coauteure, avec Dominic Gagnon, du livre J'M les TDAH.

L'amour comme enjeu de téréalités

Contre

«Personnellement, ça ne me rejoint pas, en tant que personne qui regarde et qui a joué dans une téléréalité. Je n'aurais pas été capable de participer si quelqu'un d'autre avait décidé de mon sort. Je veux être celle qui décide de la finalité, et non pas que le fait d'être en couple fasse en sorte que je gagne ou perde. Dans le loft [elle a participé à Loft Story], je n'étais pas en couple. Je n'aurais pas été capable de participer à OD. Le concept me plaît, mais c'est jouer avec les sentiments, et tout y est amplifié. Le fait que ce soit aussi des jeunes en pleine découverte d'eux-mêmes et qui n'ont pas beaucoup d'expérience en couple, exposer cette vulnérabilité... Ils sont faits forts.»

Avoir des radios musicales à l'heure du streaming

Pour

«J'écoute la radio depuis que je suis toute petite, c'est mon média préféré. Pour les personnalités et pour la musique. J'aime quand on me vend une nouvelle chanson, quand il y a des animateurs auxquels je m'attache. La talk radio est pertinente pour s'informer, mais je finis souvent par changer de poste pour aller entendre de la musique. Le streaming ne me donne pas l'impression d'écouter la radio, mais une playlist. Je ne vais pas retrouver une gang. Il y a quelque chose dans la spontanéité, dans l'écoute au même moment et, quand je vois des gens rire dans le trafic, je sais qu'on est en train d'écouter la même chose.»

Les thérapies alternatives pour le TDAH

Pour

«Je suis pour parce qu'il y a des gens pour qui ça fonctionne. Qui suis-je pour me dire contre? Tout le monde a un déficit d'attention dans la vie, c'est normal, mais c'est quand ça devient un trouble qu'il faut avoir un bon diagnostic et un bon suivi. Ça reste invivable pour certaines personnes. La médication peut faire son effet, mais la méditation, la respiration, ça devrait être les premières choses qu'on conseille à n'importe qui ayant un TDAH. À l'ère de l'hyperstimulation, le TDAH est rendu une norme! Le sport, bien manger, le repos, c'est la base.»

La parité hommes-femmes à l'animation radio

Pour

«Je reçois énormément de messages de gens depuis une semaine - des femmes et des hommes - qui me félicitent parce qu'il y a enfin une femme comme capitaine de l'émission à Rouge. Je me rappelle que je démontrais mon intérêt pour l'être à mon ancienne antenne. Cette animation à Rouge est arrivée tout à coup ; on me permet de faire mon expérience. On associe avoir du caractère et du guts au côté masculin et il est là, le problème. L'audace et le caractère peuvent être féminins.»

Responsabiliser les réseaux sociaux quant à ce qui s'y publie

Pour

«Tellement, tellement, tellement ! Je pense que toutes les entreprises qui font des profits avec le contenu que nous leur donnons devraient réinjecter de l'argent dans la sensibilisation et financer elles-mêmes des campagnes publicitaires. Je ne peux pas croire qu'elles n'ont pas d'obligations comme entreprises qui ont tant d'abonnés. J'ai dû agir contre une personne qui me harcelait beaucoup, et j'avais beau "lever le flag" constamment, Facebook et YouTube ne reconnaissaient pas le fait que ces gens-là outrepassaient les limites. Je suis allée en cour avec ça. Moi, ma consommation de Facebook, je l'ai énormément diminuée.»

Les sports extrêmes

Pour

«C'est sûr que je suis pour, mon amoureux [Jeremie Capony] fait du combat extrême! Je regardais la lutte avec mon père et mon frère quand j'étais jeune et j'aimais ça. Mon amoureux, c'est un gars qui se bat dans la vie, il est très sérieux dans sa discipline. Des fois, c'est moi qui regarde les combats toute seule, et je le réveille parce que je crie dans le salon. J'aime les histoires derrière ce sport. On présente toujours le portrait des combattants. C'est un amalgame de plein de disciplines et d'arts martiaux; c'est pour ça que c'est si intéressant. C'est incroyable, les efforts qui sont faits dans ce sport - et il y a aussi des filles!»




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer