L'édition 2008 du prix littéraire Cervantès, considéré comme le Nobel des lettres hispaniques, a été décerné jeudi à l'auteur espagnol Juan Marsé, a annoncé le ministre espagnol de la Culture, César Antonio Molina.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Marsé était l'un des favoris pour remporter ce prix, doté de 125 000 euros, en compétition avec l'Espagnole Ana Maria Matute et l'Uruguayen Mario Benedetti.

L'octroi de ce prix à un Espagnol respecte la règle non-écrite d'alternance entre auteurs espagnols et latino-américains. Le prix 2007 avait été attribué au poète argentin Juan Gelman.

Marsé, 75 ans, est un écrivain autodidacte qui a notamment écrit Teresa l'après-midi et Des lézards dans le ravin.

Auteur réaliste, il s'est attaché à transcrire dans ses livres la pauvreté dans la période postérieure à la guerre civile espagnole (1936-1939).

Selon la tradition, le prix lui sera remis le 23 avril, jour anniversaire de la mort de Miguel de Cervantès, le célèbre auteur de Don Quichotte.