Source ID:; App Source:

Sur le divan avec India Desjardins

India Desjardins recevra à la fin du mois un prestigieux prix à la foire du livre jeunesse de Bologne, en Italie, pour sa bande dessinée Le Noël de Marguerite. L'auteure planche également sur la suite de sa bédé La célibataire, de la série Ces gars-là et d'Aurélie Laflamme au grand écran.

«Mon éditeur m'a dit que le prix Ragazzi est l'Oscar des livres jeunesse. Je suis sûre qu'il exagère!», lance modestement India Desjardins, qui est la première Québécoise à recevoir cet honneur depuis la création du prix, il y a 51 ans.

L'auteure de La célibataire travaille en ce moment au prochain tome de la bédé, qui sortira en septembre. Après avoir comparé son héroïne - une jeune trentenaire célibataire qui vient de subir sa énième rupture douloureuse - à une cowgirl solitaire, elle utilisera cette fois l'analogie du crash aérien sur une île déserte.

Même si elle vit encore difficilement le deuil d'Aurélie Laflamme, il est hors de question pour India Desjardins de penser écrire une suite à ses aventures. «Je ne m'attendais pas à avoir autant de peine. On me dit souvent que je devrais continuer, mais ça contrevient à mes valeurs! Par contre, je me suis toujours dit que j'écrirai sur Aurélie 10 ou 15 ans plus tard», précise l'auteure, qui va tout de même adapter les aventures d'Aurélie Laflamme dans un second long métrage.

«J'ai écrit le scénario et on en est au financement. Le premier film était l'adaptation du tome 1, et celui-ci sera basé sur le tome 8», explique-t-elle.

En couple avec Simon-Olivier Fecteau pendant quelques années, la coscénariste de Ces gars-là a inspiré le personnage de l'ex-copine de Simon dans la série mettant également en vedette Sugar Sammy.

«Simon m'a toujours laissée libre d'avoir des personnages inspirés de lui dans mes affaires. Alors je n'avais aucun problème avec le fait qu'il fasse de même avec moi», conclut-elle.

Q+R

Qu'est-ce qui t'a donné envie de devenir auteure?

J'ai commencé par être journaliste, mais je me suis rendu compte que ce n'était pas pour moi et que je voulais écrire de la fiction. J'ai décidé de me lancer sans savoir si j'allais être publiée un jour. J'ai travaillé fort! Je gardais de petits contrats de pige et, après cinq ans à écrire en parallèle mon premier roman et les Aurélie, je portais des souliers qui avaient des trous. Je devais annuler mes rendez-vous les jours de pluie! Mais je me sentais à la bonne place.

Ton premier personnage?

Quand j'avais 8 ans, j'écrivais des miniromans sur une fillette qui vivait des aventures en plusieurs tomes. Je lui donnais toujours un nom commun comme Marie ou Stéphanie, car j'étais la seule à l'école à porter le mien et j'en souffrais beaucoup!

Quel autre métier aurais-tu aimé faire?

Petite, je voulais devenir vétérinaire, mais je n'ai aucun talent en sciences. Je serais encore capable d'être journaliste. Sinon, j'aurais aimé faire des reportages dans une émission culturelle ou être animatrice. Mais ça n'aurait vraiment pas été une bonne idée!

Une série télé que tu aurais aimé écrire?

J'ai une admiration sans borne pour How I Met Your Mother. Je trouve qu'il y a des bijoux de structure et de personnages là-dedans. Barney dit des choses épouvantables, mais on l'aime! Je trouve aussi Girls extraordinaire, et Sex and the City m'a beaucoup appris dans l'écriture.

Un roman que tu aurais aimé écrire?

Orgueil et préjugés de Jane Austen. C'est un roman qui traverse les âges. Surtout dans la modernité de sa vision des relations homme-femme, sur la manière dont on peut se tromper sur quelqu'un, mais tout en nuance. C'est une auteure qui crée des personnages féminins très forts.

Le film qui t'a le plus marquée?

Toto le héros, de Jaco Van Dormael. Pour moi, il est le précurseur de films comme Amélie Poulain dans sa façon de raconter l'histoire de cet homme persuadé d'avoir été échangé à la naissance avec son voisin. Toute sa vie, il l'a envié de façon malsaine. La manière dont ce cinéaste raconte son histoire en faisant des digressions et des flash-backs m'a beaucoup marquée.

La plus grosse rumeur à ton sujet?

Celle sur ma relation avec Simon Olivier Fecteau. Sauf que maintenant, avec Ces gars-là, c'est clair qu'on n'est plus ensemble et qu'on est juste des ex!




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer