Source ID:375126; App Source:cedromItem

L'énigme du retour illustrée

  •  (Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global)

    Plein écran

    Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global

  • 1 / 6
  •  (Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global)

    Plein écran

    Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global

  • 2 / 6
  •  (Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global)

    Plein écran

    Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global

  • 3 / 6
  •  (Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global)

    Plein écran

    Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global

  • 4 / 6
  •  (Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global)

    Plein écran

    Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global

  • 5 / 6
  •  (Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global)

    Plein écran

    Image: tirée du livre L'énigme du retour publié par Art global

  • 6 / 6
Marie-Christine Blais
La Presse

En 2009, Dany Laferrière lance L'énigme du retour, mi-roman, mi-recueil de haïkus, qui fait l'unanimité publique et critique tant en Amérique francophone (Québec, Haïti) qu'en Europe. Couronné en France par le prix Médicis, ici par le Prix des libraires du Québec, L'énigme du retour existe depuis en livre audio, en format poche, en version anglaise... et, depuis mardi, en magnifique livre d'art, illustré par le peintre québécois Pierre Tougas, dont nous vous présentons un aperçu lumineux...

«La nouvelle coupe la nuit en deux/L'appel téléphonique fatal/que tout homme d'âge mûr/reçoit un jour/Mon père vient de mourir»: ainsi s'ouvre L'énigme du retour, roman à haute teneur autobiographique où Dany Laferrière revient sur sa vie, sur celle de ses proches et sur des lieux marquants pour lui entre Port-au-Prince, New York et Montréal.

Dans la version illustrée, la première aquarelle (intitulée De feu et de glace) est inspirée du premier chapitre du livre, où Laferrière est «conscient d'être dans un monde opposé au [sien] [...] le feu du Sud croisant la glace du Nord». «Le feu du Sud est représenté au loin par les usines de Pointe-aux-Trembles, explique le peintre Pierre Tougas, et toute la chaleur qui s'en dégage nous rappelle le chaud pays qu'est Haïti. Au premier plan, cette glace du Nord sur le fleuve enneigé de janvier nous rappelle l'hiver québécois. Deux mondes à l'opposé.»

LIVRE D'ART

C'est la maison d'édition Art Global, fondée en 1972 et spécialisée en livres d'artistes et en livres d'art, qui a suggéré à Dany Laferrière de publier une version «inédite» de L'énigme du retour: conserver uniquement les poèmes du texte original, les réunir en 180 pages divisées en 16 cahiers, accompagner chaque cahier d'une aquarelle originale de Pierre Tougas, qu'on peut retirer des cahiers pour les encadrer... (Pour ce reportage, nous n'avons pu conserver le format original des aquarelles, de 24 cm x 31 cm.) Présenté dans un boîtier recouvert de cuir rouge et imprimé sur du papier 100% coton, chaque exemplaire numéroté est signé par Laferrière et Tougas. «Nous aurions pu en faire 100 exemplaires à 2000$, explique Mireille Kermoyan, d'Art Global, nous avons préféré l'imprimer à 1000 exemplaires à 195$.»

«Je cherchais un peintre un peu comme le peintre français Raoul Dufy, qui a illustré de nombreux livres d'art dans la première moitié du XXe siècle, reprend Mme Kermoyan. Je cherche, je cherche... et soudain, je me souviens que nous avions déjà publié un beau livre avec Pierre Tougas L'eau et la lumière, en 2003], je lui ai donc proposé le projet. Et Pierre s'est totalement inspiré du texte, refusant même d'aller en Haïti, pour privilégier plutôt l'osmose avec l'écriture de Dany...»

Or, pour ce projet, Laferrière a accepté de procéder au quasi-inacceptable: il a coupé son texte de plus des deux tiers - des quelque 50 000 mots de la version originale, il en demeure environ 15 000. «Le texte à sa plus simple expression», pour reprendre les mots de Laferrière, heureux du résultat.

«Car le texte était déjà là, dans cette forme, explique l'écrivain, interviewé au vol entre Saint-Malo et New York. Il me suffisait de ne garder que les textes en forme poétique et d'enlever ceux en prose, avec à peine quelques modifications... J'ai fait ce travail alors que j'étais très fatigué, presque en état de somnambulisme, entre un voyage, un livre à terminer (Journal d'un écrivain en pyjama, paru en février dernier), des textes à livrer à des festivals... Or, étrangement, cela s'est fait sans heurts, j'ai simplement suivi le chemin qui mène à la source: tous ces poèmes à la forme allongée, qui sinuent ainsi que le fait un sentier. Un sentier parfois couvert d'herbe, qu'il fallait dégager comme le font les pisteurs: la trace était là. Même quand elle débouchait sur des routes plus goudronnées et passantes - les textes en prose -, cette trace resurgissait au prochain poème. Il y avait comme un mouvement de hamac entre ces poèmes... Et je suis très touché par la lecture très minutieuse, très personnelle qu'en a faite Pierre Tougas.»

Entre la source poétique de Dany Laferrière et l'eau qu'utilise Pierre Tougas pour ses aquarelles, il y avait symbiose naturelle. Et il y a désormais ce très beau livre d'art, somptueusement simple, simplement somptueux.

_______________________________________________________________________

L'énigme du retour, Dany Laferrière, illustré par Pierre Tougas. Édité et vendu uniquement par Art Global (artglobal.ca).




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer