Source ID:36137708-1f90-4253-84db-fa02bfb0c897; App Source:alfamedia

Le théâtre de Dieu: crois et tais-toi! ****

Le théâtre de Dieu... (Image fournie par Leméac)

Agrandir

Le théâtre de Dieu

Image fournie par Leméac

Mario Cloutier

Dans un court roman aux forts accents biographiques, France Théoret nous entraîne dans le cerveau d'une jeune fille/femme qui étouffe et se noie, presque, dans les eaux sombres d'un catholicisme aux forceps acérés.

Le personnage central du récit commence par nous dire qu'elle éprouve une «honte viscérale» envers sa jeunesse. Ceci explique cela. Dans son parcours d'enfant pauvre à future institutrice, elle empruntera les chemins tortueux de la foi, en croyant, à tort, que cela lui permettra de répondre aux doutes existentiels qui la troublent souvent.

Dans ce Théâtre de Dieu, la narratrice est surtout figurante. Elle se débrouille tant bien que mal avec ses désirs d'absolu face à une religion d'hommes en robe. La foi qui est tour à tour bouée d'espoir et poids tirant vers le fond.

Nombreux, touffus, ses raisonnements et ses questionnements constants forment le fil de ce récit et le tissu de pratiquement chaque phrase: angoisses, contradictions, fuite vers l'avant, regrets du passé, récent ou plus lointain. L'esprit rebelle de la narratrice existe et résiste autant qu'il peut, même s'il est étouffé par la bienséance, les conventions et le conservatisme d'une époque à l'eau bénite. 

Fleurir, survivre

Le théâtre de Dieu, c'est aussi, le lecteur le ressent plus que la narratrice ne l'affirme, la venue au monde d'un esprit qui s'affranchit peu à peu. Le creuset, pourrait-on dire, dans lequel un féminisme raisonné, lucide et fort se crée. 

La réflexion de l'autrice de Bloody Mary est à la fois sombre et lumineuse. Nous tenons la main d'un esprit en mouvement ému et lucide, furieux et libre, sincère et brillant. Malgré les portes qui se referment constamment sur elle, cette femme résolue fleurira et survivra. Envers et contre tous.

Le théâtre de Dieu, c'est une histoire de prison qui sent le renfermé, voire le moisi parfois, mais c'est aussi un récit d'évasion. Celle de la victoire de l'intelligence sur le sectarisme et les conservatismes qui ont forgé le Québec pendant si longtemps.

* * * *

Le théâtre de Dieu. France Théoret. Leméac. 91 pages.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer