Source ID:11dc4fd2-b9cc-4583-b32f-445658c39ed1; App Source:alfamedia

Marx et la poupée: difficile exil ****

Marx et la poupée... (Image fournie par Héliotrope)

Agrandir

Marx et la poupée

Image fournie par Héliotrope

Université de Téhéran, 1980. Pendant une manifestation, une jeune femme saute d'une fenêtre pour échapper à des hommes armés de bâtons cloutés. Elle est enceinte de 7 mois.

Ainsi commence l'histoire de Maryam, avant même de voir le jour, liée aux soubresauts de la révolution iranienne et aux convictions politiques de ses parents. Alors qu'elle est enfant, elle voit sa mère et son père, communistes, distribuer des tracts et organiser des réunions politiques clandestines. Leurs activités ne sont pas sans risque : l'oncle de Maryam est emprisonné à Evin. Un autre jeune révolutionnaire meurt après avoir été « attrapé ».

La famille décide un jour de quitter le pays pour se réfugier en France. C'est la deuxième naissance de Maryam. La petite doit apprendre une nouvelle langue, s'habituer à de la nourriture étrangère, se trouver une voie entre ses deux cultures. Enfant, elle rejette la langue persane de ses parents. Adulte, elle renoue avec ses origines.

Sa troisième naissance a lieu en 2002, alors qu'elle retourne dans son pays natal pour une visite.

Roman autobiographique, Marx et la poupée a remporté le prix Goncourt du premier roman en 2017. L'auteure explore les paradoxes de sa double identité et les difficultés de l'exil dans une langue touchante et envoûtante.

****

Marx et la poupée

Maryam Madjidi

Héliotrope

217 pages




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer