Avec toute la promo autour du nouveau film de James Bond, il ne faut pas s'étonner de voir apparaître - comme par hasard - un énième livre sur le célèbre agent 007.

Mis à jour le 16 nov. 2012
Jean-Christophe Laurence LA PRESSE

Considérant que celui-ci est signé Roger Moore, l'homme qui a incarné Bond dans sept films, dans les années 70 et au début des années 80, on était en droit de s'attendre à quelque chose d'un peu différent. Ce n'est pas le cas.

Au-delà de ses nombreuses photos sur pages glacées, James Bond par Roger Moore (quel titre, tout de même!) n'offre qu'un ramassis d'anecdotes et de souvenirs de coulisses sans valeur, répartis selon des thèmes tellement récurrents qu'ils sont devenus d'une banalité affligeante: les gadgets, les Bond Girls, les bagnoles, les méchants ou les différents acteurs qui ont joué «Bond, James Bond».

Pour ceux qui espéraient de l'information de première main, des témoignages vibrants, des états d'âme ou des confessions, il faudra repasser. On est ici en territoire neutre, avec un acteur qui ne se raconte qu'en surface, en évitant de se mouiller.

Ni Bond, ni mauvais. Juste décevant.

___________________________________________________________________________

* *

James Bond par Roger Moore. Roger Moore. Gründ, 224 pages.