Avec ce deuxième roman comme avec son premier, Le froid modifie la trajectoire des poissons, Pierre Szalowski devrait beaucoup plaire et beaucoup vendre.

Marie-Christine Blais LA PRESSE

Léger, très simple, bon enfant, son récit dans l'univers du hockey paraîtra exotique à ses lecteurs espagnols, français, mexicains ou portugais, friands de descriptions d'hiver.

Paradoxalement, ce roman est également très «local», avec ses dialogues en bon québécois et ses références à Montréal.

Quasi tous les lieux communs sur le hockey et l'hiver y sont évoqués, car le «héros», Martin Gagnon, est un hockeyeur exceptionnel, meilleur compteur de la Sainte-Flanelle, mais tellement «tête enflée» et «sur le party «qu'il a été échangé avec Winnipeg.

Tout cela nous est expliqué en flash-backs alors que Gagnon revient à Montréal, rappelé par le Canadien bien que honni de tous. C'est le 24 décembre et, en quelques heures, grâce à un chauffeur de taxi compatissant, un jeune groom patient et un petit garçon mystérieux, l'infâme Gagnon va devenir un gentil Martin attentionné.

Bref, une transposition contemporaine du conte du Grincheux. À offrir, sans doute, à un amateur de hockey qui souffre trop du lock-out dans la LNH...

_____________________________________________________________________________

* *

Mais qu'est-ce que tu fais là, tout seul? Pierre Szalowski. Hurtubise. 361 pages.