Notre-Dame du Nil : à la source du génocide ***1/2

Le premier roman de l'écrivaine rwandaise Scholastique Mukasonga nous plonge au coeur de la période qui a précédé le génocide des Tutsis perpétré en 1994 par la majorité hutue du Rwanda.

Notre-Dame du Nil est un lycée de jeunes filles bâti dans la forêt de Nyungwe, à la source du long fleuve africain.

Là étudient des filles hutues issues de grandes familles (hommes d'affaires, banquiers) et quelques jeunes Tutsies venant de la campagne, qui essaient tant bien que mal de travailler sans trop se faire remarquer et sans trop d'espoir de succès: «Un diplôme tutsi, ce n'est pas comme un diplôme hutu, dit la jeune Tutsie Veronica. Ce n'est pas un vrai diplôme. Le vrai diplôme, c'est ta carte d'identité.»

Scholastique Mukasonga décrit ensuite les tensions qui se créent dans cet environnement scolaire isolé où la jeune Gloriosa (hutue) exprime ouvertement la haine qu'elle a envers les Tutsis.

Bien écrit, le roman expose le côté le plus hideux d'une société de castes. Comment l'hostilité, l'ignorance, la lâcheté et le ressentiment génèrent des drames. Et combien le courage se fait rare quand il s'agit de défendre une minorité contre des puissants.

_____________________________________________________________________________

* * * 1/2

Notre-Dame du Nil. Scholastique Mukasonga. Gallimard, 230 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer