C'est lors d'une soirée à la librairie Paulines qu'a été dévoilée hier la liste des finalistes au Prix des libraires du Québec 2019, certainement l'un des prix qui ont le plus d'impact sur la destinée d'un livre chez nous, puisque les libraires sont en première ligne pour faire découvrir un titre aux lecteurs.

CHANTAL GUY LA PRESSE

Dans la catégorie Roman québécois, nous retrouvons Manuel de la vie sauvage de Jean-Philippe Baril Guérard, Mère d'invention de Clara Dupuis-Morency, Ouvrir son coeur d'Alexie Morin, Querelle de Roberval de Kevin Lambert et Une affection rare de Catherine Lemieux. La lauréate ou le lauréat recevra une bourse de 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du Québec.

En poésie, les finalistes sont Expo Habitat de Marie-Hélène Voyer, La chanson de ma mère d'Alain Larose, La raison des fleurs de Michaël Trahan et Uiesh - Quelque part de Joséphine Bacon. Cette catégorie est accompagnée d'une bourse de 3000 $ du Festival de la poésie de Montréal.

Du côté des essais, ce sont les titres La crise de la masculinité de Francis Dupuis-Déri, Le droit du plus fort d'Anne-Marie Voisard, Mégantic d'Anne-Marie Saint-Cerny et NoirEs sous surveillance de Robyn Ménard qui sont en lice pour une bourse de 3000 $ du Conseil des arts de Montréal. Enfin, en bande dessinée, nous avons trois finalistes pour une bourse de 3000 $ offerte par le Festival BD de Montréal: La petite Russie de Francis Desharnais, La vie d'artiste de Catherine Ocelot et Vogue la valise - L'intégrale de Siris.

Mentionnons dans les catégories hors Québec la présence de Moi ce que j'aime, c'est les monstres d'Emil Ferris (bande dessinée) ainsi que des romans Le lambeau de Philippe Lançon et Marx et la poupée de Maryam Madjidi.

Nous connaîtrons le nom des lauréats et lauréates le 16 mai, lors du 2e Gala du Prix des libraires, qui aura lieu au Club Soda, selon une nouvelle formule plus près de l'événement que d'une simple remise de prix.