Coups de coeur et coups de gueule d'écrivains d'ici et d'ailleurs.

Chantal Guy LA PRESSE

COMMENT CHOISISSEZ-VOUS UN LIVRE ?

« Par son auteur. Si j'ai vraiment aimé un livre, j'ai tendance à vouloir lire toute l'oeuvre de son auteur. C'est ce que je fais depuis quelques mois avec Trollope, un écrivain anglais du XIXe siècle. Autrement, pour les critiques, je me fie régulièrement au New Yorker. »

QUEL LIVRE OFFRIR À UN OU UNE JEUNE DE 20 ANS ?

« N'importe quel recueil de nouvelles de Raymond Carver. Pour le regard qu'il pose sur la vie, un regard réaliste, mais si tendre. »

UN LIVRE D'AUTEUR ÉTRANGER À DÉCOUVRIR ?

« L'interprète des maladies, de Jhumpa Lahiri. C'est un magnifique recueil de nouvelles, écrit par une Américaine d'origine indienne. »

QUELS SONT LES TROIS LIVRES QUE VOUS SAUVERIEZ D'UN INCENDIE À LA MAISON ?

« Quand tout est déjà arrivé, de Julian Barnes ; un très beau livre sur le deuil, où l'écrivain raconte la mort de sa femme. Jane Eyre, de Charlotte Brontë ; Jane Eyre est tellement vraie et attachante. Et New Grub Street, de George Gissing ; un superbe portrait de la vie littéraire londonienne du XIXe siècle. »

LE LIVRE QUE VOUS REGRETTEZ D'AVOIR LU ?

« Aucun ne me vient spontanément en tête, car quand un livre ne me plaît pas, je l'abandonne. Toutefois, j'ai eu il y a quelque temps un plaisir coupable : Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler. L'exemplaire appartenait à la mère d'une amie, dont les commentaires noircissaient les marges et rendaient cette lecture assez amusante. " Surestimation d'elle-même ? ! ? !" ; "Con et sûrement faux" ; " Pour qui se prend-elle ! ? ! ?" ; "Pauvre sainte Valérie", etc. »